Consultez les derniers articles
Quel poêle choisir ?

N’attendez pas d’avoir froid pour vous offrir un nouveau système de chauffage.

Quels combustibles ?

Charbon, gaz, bois, granulés? Le choix du combustible impacte aussi bien sur le confort que sur les performances de l’appareil. Gaz et électricité offrent une vraie simplicité d’usage et assurent l’effet flamboyant d’une bûche mais n’ont pas le même confort de chauffe que les modèles à bois. La qualité du bois de chauffage est en revanche primordiale. Les bois durs (chêne, hêtre) ont une combustion lente et régulière quand les bois tendres ont une combustion rapide qui permet de monter la température intérieure plus rapidement.

Quels matériaux ?

En acier, en fonte ou en céramique, les poêles offrent à peu près les mêmes qualités de performance, d’autonomie et durée de vie, et les différences sont principalement esthétiques. En revanche, les poêles en pierre ollaire ou en briques réfractaires, qui accumulent la chaleur et la restituent lentement, sont vraiment plus efficaces.

Où placer le poêle ?

Emplacement et sécurité sont étroitement liés. Placé au cœur d’une pièce de vie, un poêle pourra utiliser le conduit d’évacuation, s’il y en a déjà un, à condition de le faire tuber pour en garantir l’étanchéité. S’il n’y en a pas, il faudra alors créer un conduit et une évacuation. Il convient de choisir l’emplacement du foyer en respectant les distances de sécurité par rapport aux matériaux inflammables (DTU 24-1, 24-2) tout contrariant le moins possible l’évacuation. Cette zone de sécurité varie selon l’alternative d’installation choisie et l’angle de rotation. Les notices techniques de chaque modèle de poêle indiquent les distances à respecter (compter généralement 1,20m). Il est toutefois possible de réduire ces écarts en installant des parois ininflammables. Enfin, il faut que la cheminée d’évacuation soit au moins 40cm au-delà des faîtages pour les toits en pente et 1,2m pour les toits plats.

Le Grand Nancy vous aide à remplacer votre appareil indépendant de chauffage au bois

De quoi s’agit-il ?

Pour une période allant du 1er juin 2017 au 30 novembre 2020 et dans la limite des crédits disponibles, la Métropole du Grand Nancy aide financièrement les particuliers souhaitant :

> transformer leur foyer ouvert en foyer fermé, insert, cuisinière,

> changer un poêle à bois par un poêle nouvelle génération,

> remplacer une cheminée par un poêle nouvelle génération,

> remplacer une cuisinière utilisée comme mode de chauffage.

Le montant de l’aide est fixé à 500 € par appareil installé.

Si vos revenus sont inférieurs au plafond fixé par l’ANAH ,la subvention est fixée à 750 € par appareil installé.

Quelles sont les conditions pour obtenir l’aide ?

> vous habitez l’une des 20 communes du Grand Nancy*,

> votre logement est une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans,

> vous utilisez une cheminée ouverte ou un appareil indépendant de chauffage au bois de plus de 10 ans (buches ou granulés),

> vous installez un nouvel appareil disposant du label Flamme Verte 7 étoiles ou équivalent,

> l’installation est réalisée par un professionnel reconnu Garant de l’Environnement (Quali’Bois par Qualit’ENR ou QUALIBAT Bois Énergie).

ATTENTION : Le dossier de demande d’aide doit être déposé avant la commande des travaux.

Plus d’informations sur grandnancy.eu

Photo © Micke Persson, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire