Consultez les derniers articles
Le thermostat connecté, gadget ou indispensable  ?

Pour diminuer un peu leur facture d’énergie, de plus en plus de Français se tournent vers les thermostats connectés, des appareils qui permettent de contrôler et d’optimiser le chauffage. Bonne ou mauvaise idée ? On vous dit tout…

Le chauffage est sans doute l’un des postes de dépenses les plus élevés dans le budget des foyers français. Il représenterait en effet plus de 1 500 € par an… Un coût qui a incontestablement favorisé le développement des thermostats connectés, ces petits appareils qui vous proposent de faire des économies d’énergie et de gérer la température de votre habitation en fonction de divers critères. Mais sont-ils vraiment indispensables ? Décryptage.

Comment ça marche ?

Les thermostats connectés ne sont ni plus ni moins que des petits boîtiers reliés à votre installation de chauffage et fonctionnant avec le wi-fi de la maison. À l’inverse du thermostat classique, qui peut seulement régler la température, le modèle connecté, lui, offre de nombreuses possibilités. Ces appareils intelligents permettent d’abord d’optimiser la température de votre intérieur en fonction de sa surface et de son isolation. Via l’application dédiée, le thermostat vous indique quelle température est la plus adaptée à votre logement. Il fait également en sorte de maintenir la chaleur souhaitée tout au long de la journée ou de la nuit. Mieux encore, ces nouveaux bijoux de la domotique permettent de vous renseigner sur votre consommation énergétique grâce à des graphiques et à des statistiques.

Mais les modèles les plus sophistiqués s’adaptent aussi aux habitudes de vie des occupants. En effet, certains sont tout à fait capables d’anticiper les besoins des usagers en lançant le chauffage avant leur arrivée grâce à la géolocalisation. Ils sont aussi programmables à distance grâce à l’application. D’autres consultent même les données météorologiques pour chauffer votre maison à la bonne température en fonction des conditions climatiques. Enfin, les appareils les plus pointus peuvent détecter les fenêtres ouvertes et suspendre le chauffage ou alerter leur utilisateur afin d’éviter tout gaspillage.

Quels intérêts, quels inconvénients ?

La première utilité d’un thermostat connecté est évidemment de vous faire faire des économies. Selon l’Ademe, ce type d’appareil réduirait, en moyenne, le montant de la facture de chauffage d’au moins 10 %. Mais cela peut aller jusqu’à 20 ou 30 %. Si ces outils intelligents coûtent entre 120 et 250 € à l’achat, leur investissement peut donc être amorti en un an à peine.

Il est également possible de bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) si le système est destiné à un logement principal vieux de plus de deux ans et installé par un professionnel. Enfin, en vrais compagnons énergétiques, les thermostats connectés vous facilitent la vie en anticipant vos besoins et en gérant à votre place le chauffage dans la maison.

Néanmoins, ils présentent aussi quelques inconvénients. D’abord, la plupart de ces appareils ne sont pas capables de gérer la température idéale dans plusieurs pièces. Il faut alors investir dans plusieurs boîtiers si l’on a par exemple plusieurs étages à gérer, ce qui peut s’avérer très vite compliqué niveau gestion.

Ensuite, tous les appareils de chauffage ne sont pas compatibles avec les thermostats connectés. En effet, les installations électriques (adoptées par près de 40 % des Français) ne peuvent fonctionner avec ce type de système, viable uniquement sur les chaudières contrôlées par un fil pilote. Renseignez-vous bien avant de sauter le pas… M.K.

Photos © iStock/City presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire