Consultez les derniers articles
Le jardin Majorelle, inspiration déco

Direction le Maroc, et plus particulièrement Marrakech où le jardin Majorelle inspire désormais les nouvelles collections déco. Son bleu typique s’invite en effet dans nos intérieurs pour une touche ethnique et orientale.

 

Si cher à Yves Saint Laurent, le jardin Majorelle est aujourd’hui une source d’inspiration déco. Son bleu caractéristique nous plonge en plein coeur de Marrakech et nous donne des envies de voyage. Cette couleur profonde et reconnaissable parmi mille traverse désormais la Méditerranée pour s’installer dans les intérieurs en manque de caractère. Un petit bijou qu’il faut savoir manier avec précaution…

Inspiration orientale

Le jardin Majorelle voit le jour en 1931 grâce à l’artiste-peintre Jacques Majorelle, qui crée cet éden botanique de près d’un hectare en s’inspirant des jardins orientaux. Il peint alors les murs de son atelier d’un bleu profond et intense, qui deviendra ensuite le « bleu Majorelle », une couleur typique  de la ville marocaine à laquelle il ajoute une pointe de violet. En 1947, cette oasis luxuriante, dissimulée loin du tumulte de la ville, ouvre ses portes au public. Mais à l’aune des années 1980, le jardin subit les affres du temps et ne fait plus recette. Tombés sous le charme de ce lieu envoûtant, Pierre Bergé et Yves Saint Laurent le sauvent des promoteurs immobiliers, le restaurent et transforment l’atelier du peintre en musée berbère. Depuis, le bleu Majorelle, souvent comparé au bleu Klein, est devenu une véritable institution, au point, aujourd’hui, d’investir la décoration de nos intérieurs.

Un bleu chaud et intense

On peut donc inviter un peu du Maroc chez soi, à condition de respecter certaines règles. Le bleu Majorelle, très intense, est en effet complexe à mettre en oeuvre et doit être réservé à certains espaces. À l’extérieur d’abord, cette couleur typique peut venir habiller les volets de la maison (d’autant plus si elle est blanche), mais aussi la façade, le soubassement d’un mur ou une cuisine d’été. Esprit ethnique et exotique garanti ! Sur le balcon ou la terrasse, on mise sur les accessoires avec des tapis, des coussins ou des plaids en bleu Majorelle. Il se mixe d’ailleurs parfaitement avec le mobilier en bois ou le bambou, ainsi qu’avec les imprimés kilim. À l’intérieur, on réserve le bleu Majorelle à un seul pan de mur car ce coloris a tendance à rétrécir visuellement l’espace. Dans la cuisine et la salle de bains, on peut opter sans hésiter pour un carrelage mural de ce coloris. Enfin, ici aussi, les petits accessoires peuvent suffire à imprégner votre déco de ce bleu oriental et profond.

Avec quelles couleurs l’associer ?

Parce qu’il a un sacré caractère, le bleu Majorelle est définitivement une couleur difficile à marier avec d’autres coloris. Bien sûr, il s’accommode sans problème du blanc ; le mélange sans doute le moins risqué. Néanmoins, si l’on veut jouer la carte de l’audace et de l’ethnique jusqu’au bout, on l’associera avec un rouge terra cotta ou un rose fuchsia. Pour un look mexicain, on mise davantage sur le jaune et le vert. Marié avec des couleurs neutres, le bleu Majorelle s’assagit et apporte de la profondeur à une décoration quelque peu impersonnelle. On pense ici notamment au beige clair ou au sable. Enfin, mêlé à un rouge franc, il se transforme en ton chaud et fera un malheur dans une décoration d’inspiration industrielle

PUBLI-REPORTAGE • Photos © Habitat, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire