Consultez les derniers articles
La baignoire îlot fait le plein

Pièce de plus en plus tendance, la salle de bains change de visage. Les baignoires îlot viennent en effet métamorphoser cette pièce en un lieu luxueux et moderne, synonyme de détente absolue.

La baignoire îlot séduit de plus en plus pour son caractère luxueux et son charme d’antan. Contrairement à sa classique cousine, elle a pour particularité de ne pas être encastrée et de reposer à même le sol. Moulée en un seul bloc, elle trône fièrement au milieu de la salle de bains ou dans un coin de la chambre pour les intérieurs les plus contemporains.

Chez les amoureux de looks rétro, la baignoire îlot sur pieds, type pattes de lion ou feuilles d’acanthe, ou la baignoire sabot sont des modèles qui convainquent pour leur charme incontestable. Ce type de structure s’intégrera parfaitement dans les salles de bains anciennes remises au goût du jour. Plus design, les baignoires îlot se font aussi très contemporaines avec des lignes arrondies ou rectangulaires. Bref, il y en a pour tous les goûts. Mais quoi qu’il en soit, ce type de structure nécessite de disposer d’assez d’espace. Hormis la baignoire sabot qui, pas ses dimensions XS, peut s’intégrer dans les salles de bains de taille réduite, une surface de 10 mètres carrés minimum est nécessaire pour profiter pleinement d’un tel équipement.

Théâtraliser la salle de bains

Si la baignoire îlot plaît autant c’est parce qu’elle a ce don de théâtraliser la salle de bains et de donner une autre dimension à la pièce. Les matériaux utilisés pour la concevoir sont aussi des atouts charme. En effet, il existe une multitude de matières qui donnent leur caractère unique à une baignoire îlot. La résine, par exemple, se prête à de jolis effets, notamment des parois transparentes équipées de LED qui peuvent diffuser une lumière douce et originale. L’acryl, lui, est doux et très léger tandis que le biocryl est antibactérien et ne jaunit pas. D’autres encore, comme le quaryl, sont très résistants et antidérapants.

Cette profusion de matériaux disponibles sur le marché permet aux designers et fabricants de concevoir des baignoires aux lignes fines et fluides, autorisant des équipements ergonomiques et surtout très confortables. Les options bien-être, telles que la balnéothérapie ou la chromothérapie, sont aussi un plus pour pousser la détente à son paroxysme.

Une installation particulière

Esthétique et confortable, la baignoire îlot ne souffre que d’une seule contrainte : son installation. En effet, si elle se pose à même le sol et n’a pas besoin d’être encastrée, elle nécessite néanmoins quelques travaux de plomberie particuliers. Ici, les tuyaux d’évacuation ne s’encastrent pas le long du mur comme pour une baignoire classique, mais dans le sol. Il faut donc prévoir une pente d’au moins deux centimètres jusqu’à la colonne de chute afin d’éviter que les canalisations ne se bouchent.

Si l’encastrement des tuyaux dans le sol n’est pas possible, il faut obligatoirement surélever le plancher en réalisant une estrade d’environ 10 cm (tout dépend de la longueur de l’évacuation). Cela permettra également d’avoir plus facilement accès au siphon grâce à la trappe. M.K.

Photos © iStock / City Presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire