Consultez les derniers articles
Idées DIY et récup pour embellir son jardin

Les premiers rayons du printemps nous donnent envie de prendre soin de notre jardin. Et si on se montrait créatif tout en restant green ? Voici quelques idées de projets à faire soi-même !

Éléments déco sans dépenser trop

L’imagination n’a pas de limites. On recycle les bouteilles en verre pour fabriquer des soliflores élégants, que l’on attache à des roseaux ou des bambous plantés dans le sol, ou que l’on suspend aux branches d’un arbre pour un lustre original et écolo. On accroche au mur les vieux volets abîmés qui dorment dans le grenier et l’on y dispose des pots de fleurs variés, pour un esprit bohème des plus chics. On fabrique des éoliennes ou des fleurs avec des bouteilles en plastique, qu’on découpe en forme de rosace ou des horloges avec des roues de vélo usées. On garde précieusement les boîtes de conserve, avec lesquelles on crée des lanternes originales, grâce à des petits trous et à du fil de fer. On façonne des pas japonais artistiques, dessinés avec des spirales de cailloux de couleurs différentes. Enfin, au-dessus de la table de la terrasse, on crée un lustre végétal, à partir d’une ancienne structure, à laquelle on accroche des branches pour lui donner un style champêtre.

• Astuce : pour donner l’impression intemporelle et magique que la végétation a envahi les lieux, comme une maison abandonnée, on peut disposer des vieux fauteuils, chaises, pianos et autres coiffeuses, dont les tiroirs débordent de fleurs et de plantes en cascade.

Des pots de fleurs originaux

Détournant les objets de leurs fonctions premières, on remplace les jardinières traditionnelles par des bottes de pluie colorées, des vieilles paires de santiags ou des chaussures en cuir style gavroche. On peut aussi recycler des cagettes, des tiroirs de commode ou encore des pneus, que l’on repeint avant de les disposer sur le sol ou de les accrocher au mur. On peut également planter de petites succulentes dans des tasses dépareillées et des théières ébréchées, ce qui apportera une note décalée et poétique, façon jardin d’Alice au pays des merveilles.

Inspirations potagères

Et si on refaisait une beauté à son potager ? Pour identifier plantes et graines en gestation, fini les étiquettes plastiques qui s’envolent au moindre coup de vent. Sur des galets, on peint le dessin de chaque légume, on y écrit leurs noms et on les dispose au pied des plants. On peut aussi représenter des coccinelles ou des abeilles colorées. Dans le même esprit, on fabrique des panneaux informatifs en bois, qui indiqueront où trouver les différentes variétés.

Autre alternative, on peut installer un petit jardin vertical composé de plantes aromatiques en disposant des petits pots de thym, de romarin, de basilic ou de lavande sur une palette relevée, une vieille étagère ou d’anciennes brouettes en bois superposées. En plus d’être esthétique et pratique (plus besoin de se pencher pour arroser !), ce mur végétal pourra aussi délimiter les différents espaces du jardin ou cacher un vis-à-vis disgracieux.

Une cabane au fond du jardin

Rêve d’enfant pour beaucoup, la cabane en bois cachée au fond du jardin ou perchée dans les arbres n’est plus inaccessible, pour peu qu’on soit un peu bricoleur et patient. Avec un peu d’astuce, de l’huile de coude et des matériaux de récupération de type palette, chutes de bardage etc., on fabrique un petit abri de jardin pour des pauses détente, ou une mini-cabane, dans laquelle les plus petits pourront rêvasser et inviter leurs copains. On pense aussi aux oiseaux en construisant un nichoir avec des planchettes ou une brique de jus de fruits qu’on repeint joliment avant de la trouer et de la suspendre à un arbre. Les passereaux des environs pourront ainsi s’y percher et se protéger de la chaleur. V.B.

Photos © Istock/ Citypresse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire