Consultez les derniers articles
Du bleu Klein plein les yeux

Longtemps cantonné au domaine de l’art contemporain, le bleu Klein est aujourd’hui aussi une référence en matière de design. Son incomparable ton en fait une couleur dynamique, moderne et lumineuse pour toute la maison.

Après le bleu Majorelle, directement inspiré des jardins de Marrakech, c’est au tour du bleu Klein de rendre les pleins pouvoirs dans la décoration cette année ! Magnétique, culte et électrisant, ce ton que l’on doit à l’artiste Yves Klein distribue les énergies positives dans toute la maison, invite à la réflexion et sublime les lignes les plus design. Une couleur mythique qui va faire fureur dans nos intérieurs !

Une couleur iconique et secrète

À la fois fascinant et très énigmatique, le bleu Klein a toujours été le petit secret de son inventeur, Yves Klein, figure de proue du mouvement Nouveau Réalisme. En 1960, il dépose la formule de l’International Klein Blue (IKB) à l’Institut national de la propriété industrielle et signe la plupart de ses performances artistiques de ce bleu électrique. Copiée mais jamais égalée (les composants sont tenus secrets), cette teinte inspire depuis plus de cinquante ans les créateurs de mode et les designers qui voient dans ce bleu outremer, intense et pur, le fil rouge d’une tendance indémodable.

Hypnotique et électrique

Ses pigments francs et poudreux peuvent en repousser plus d’un quand il s’agit d’intégrer l’IKB dans sa décoration. Pourtant, ce monochrome a de nombreux atouts, dont sa capacité à capter la lumière comme aucune autre couleur. C’est ainsi qu’il inspire les designers les plus cotés du moment, à l’instar de Tom Dixon qui a choisi le bleu Klein pour revêtir sa S Chair. Même inspiration pour le fauteuil soviétique et vintage Bunny, réédité récemment en IKB, ou encore la lampe Olo, signée par Jean-Baptiste Fatrez pour Moustache. C’est parce que le bleu Klein se suffit à lui-même, qu’il capte immédiatement le regard et sublime tous les éléments sur lesquels il s’appose que les créateurs se contentent d’en faire le minimum. Nul besoin de fioritures, il suffit de peu pour que cette teinte arty prenne tout son sens !

Ses pièces de prédilection

Dans la maison, le bleu Klein permet de donner du peps, de jouer sur les contrastes et d’apporter de la luminosité à n’importe quelle pièce. C’est d’abord grâce à la peinture qu’il vient embellir nos intérieurs. En effet, sur un pan de mur, il apporte de la profondeur, d’autant plus si l’on déborde sur les moulures, les plinthes et les corniches. On n’hésitera pas non plus à opter pour l’IKB dans un couloir ou dans une cage d’escalier. Afin d’obtenir un effet graphique et tendance, on s’autorise carrément à peindre les escaliers !

Côté associations, le bleu Klein se marie à la perfection avec le blanc et le bois clair. C’est la raison pour laquelle il est tout à fait adapté aux pièces de vie et même à la salle de bains où il apportera de la pureté. Dans la chambre ou le bureau, il offre beaucoup de sérénité, appelle à la méditation et apaise le mental. Mais c’est encore sur le mobilier que ce monochrome se révèle le mieux. Un canapé, un fauteuil, un pouf ou quelques vases en bleu Klein et voilà que votre décoration prend une tout autre tournure ! Sur les accessoires, l’IKB se fait plus design que jamais, ou devient carrément objet d’art, tout comme sur les tapis et autres curiosités décoratives qui suscitent l’interrogation… M.K.

Photos © iStock/ City presse



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire