Consultez les derniers articles
Des cuisines toujours aussi tendance

Un vent nouveau souffle sur nos cuisines ! Cette année, exit les ambiances aseptisées, le cuivre et l’inox : nos fourneaux suivent les tendances minérales et font place nette pour accueillir le coin repas.

Confort et praticité, tels sont les maîtres mots des nouvelles cuisines qui fleurissent chez les cuisinistes. Effet, les créateurs ont misé sur l’ergonomie des rangements et ont apporté un soin tout particulier au coin repas, un élément essentiel qui fait un retour en fanfare. Côté déco, les matières minérales et le bois ont toujours autant la cote et l’esprit bistrot fait de la résistance.

L’îlot redevient central

Les designers l’ont longtemps relégué aux oubliettes au profit des grands plans de travail et des espaces ouverts sur le salon, mais le coin repas, et plus particulièrement l’îlot central, séduit à nouveau les amoureux des grandes cuisines. Fini le simple comptoir à l’américaine, l’îlot devient bien la pièce maîtresse de nos fourneaux. Fonctionnel et convivial, ce bloc tout en un permet à la fois de cuisiner et de prendre ses repas en famille ou entre amis.

Aussi esthétique que pratique, il donne ainsi du cachet à votre cuisine et, grâce à ses multiples rangements, il vous permet de cuisiner en ayant tous les ustensiles à portée de main. Dans les espaces les plus restreints (environ 20 mètres carrés), on se contente alors de disposer des tabourets de bar autour de cet élément central. Mais dans une cuisine suffisamment spacieuse, on n’hésite pas à disposer, en prolongement de l’îlot, une véritable table afin d’organiser un coin repas bien distinct.

Chaleur boisée et audace minérale

Quant aux matériaux, le bois reste encore et toujours le chouchou, surtout s’il est associé à un îlot central. Mais pas question non plus de faire dans le réchauffé : les cuisines à la sauce 2016 se renouvellent tout de même en préférant le bois texturé. Les modèles en mélaminé, à l’apparence lisse et unie, laissent ainsi la place aux irrégularités pour jouer sur l’authenticité et le côté naturel de la matière.

Le laiton, le cuivre et le bronze jouent également leurs dernières cartes au profit des matériaux nobles ou composites. L’ardoise, le granit, mais surtout le marbre s’associent parfaitement au bois pour créer des cuisines à mi-chemin entre déco d’antan et modernité. Le tout évidemment dans des tons mats, car la brillance et le laqué perdent de plus en plus leur popularité.

L’éternel esprit bistrot

Enfin, si les tons pastel et poudrés font du forcing cette année, un autre style hérité des précédentes saisons déco continue de tirer son épingle du jeu. L’esprit très nostalgique du bistrot, version café parisien, séduit encore et toujours le plus grand nombre. On n’hésite donc pas à reprendre les codes de cette mode intemporelle. Au programme : chaises en métal, sièges hauts, nappe à carreaux rouges et affiches émaillées. Mais pour rester dans la tendance 2016, on ne se contente pas d’un simple comptoir en zinc. Mieux vaut en effet choisir un mange-debout pour faire écho au succès de l’îlot central. On le choisit avec des pieds en métal et un support façon marbre. Facile ensuite de s’en servir pour cuisiner ou pour manger en toute convivialité. Au sol, les carreaux de ciment seront les bienvenus et, au mur, un tableau noir en ardoise pour écrire le menu du jour et une grande horloge de style industriel donneront la touche finale. Côté luminaires, on opte pour une grande suspension en métal vieilli afin d’accentuer le look rétro de votre cuisine esprit bistrot. M.K.

Photos © Leicht, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire