Consultez les derniers articles
R comme… repos végétatif

La chute des feuilles marque le début du repos végétatif pour les plantes à feuillage caduc. Pendant quelques mois, elles entrent en dormance, jusqu’au printemps et au débourrement des bourgeons. C’est la période des plantations.

Des provisions pour l’hiver

Avant l’hiver, la plante doit faire des réserves pour passer cette saison difficile et assurer le redémarrage de printemps. Sous l’action des baisses de températures, des jours qui raccourcissent et de l’ensoleillement moins important, à l’automne, la photosynthèse s’arrête. La chlorophylle et les protéines contenues dans les feuilles sont transformées et stockées sous forme de réserves dans le tronc et les racines. La croissance est totalement stoppée.

La sève au plus bas

Les amidons contenus dans le bois et l’écorce sont peu à peu transformés en sucres, qui jouent notamment le rôle d’antigel. La circulation de sève s’arrête dans les parties aériennes. Elle redescend dans les bas organes de la plante, principalement au niveau des racines qui, elles, restent en activité.

Plantations et transplantations

Du fait du repos végétatif, la fin de l’automne et l’hiver constituent la meilleure période de taille, de plantation ou de transplantation, lorsque vous souhaitez déplacer une plante. Les parties hautes sont en dormance, et donc « insensibles ». La sève stockée dans les racines est entièrement mobilisée pour commencer à développer le système racinaire, assurant ainsi une reprise efficace. La plante bénéficie en plus des pluies d’hiver et des nutriments créés par la décomposition des feuilles tombées au sol. Benoit Charbonneau




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire