Consultez les derniers articles
La maison à ossature bois fait des heureux

Bien qu’encore marginales, les habitations en bois offrent de nombreux avantages qui ont tout pour séduire les ménages.

En 2016, les maisons individuelles en bois ne représentaient que 9,1 % des nouvelles constructions en France, d’après la quatrième enquête lancée par l’Observatoire national de la construction bois (Codifab) publiée au mois de juin. Un chiffre bas qui survient après un an et demi de crise dans la filière. Pour autant, les professionnels espèrent bien rebondir cette année et démocratiser encore et toujours un matériau de construction qui a de multiples vertus.

La performance au naturel

Traditionnellement utilisé dans bon nombre d’habitations avant d’être remplacé par les briques, les parpaings et autre ciment, le bois présente par nature de grandes propriétés physiques et thermiques qui lui permettent d’assurer une isolation de très bonne qualité. Il est en effet sept fois plus isolant que le béton ! Les Scandinaves l’ont d’ailleurs bien compris puisqu’ils l’utilisent pour ériger la majorité de leurs maisons. De quoi favoriser un meilleur confort de vie mais aussi de substantielles économies d’énergie. Les mélomanes apprécieront par ailleurs les propriétés acoustiques de ce matériau qui absorbe et atténue de façon notable les ondes sonores.

À condition de faire appel à des entreprises qui utilisent uniquement du bois provenant de forêts gérées durablement, ce projet s’inscrit également dans une logique de respect de l’environnement et de préservation des surfaces forestières, sans oublier que le CO2 stocké durant la croissance des arbres restera emprisonné pendant toute sa durée d’utilisation.

Une variété de styles

Vous pensez qu’une habitation en bois rime forcément avec un chalet montagnard ? Bien au contraire ! Les maisons à ossature bois, dite MOB, permettent en effet de laisser libre cours à votre imagination. Cette technique, la plus répandue, repose sur des montants verticaux en bois et des pièces horizontales, qui permettent de laisser libre cours à votre imagination. En effet, cette méthode aboutit à une construction très légère à même de s’affranchir de fondations très lourdes et de piliers, permettant une architecture intérieure beaucoup plus ouverte, tandis qu’une multitude de matériaux peuvent recouvrir la façade extérieure (pierre, crépi, brique…). Volumes épurés, toit terrasse, grandes baies vitrées, formes et tailles variées, couleurs dans l’ère du temps, les maisons en bois s’adaptent aux goûts et envies de leurs occupants et même des suivants puisqu’elles sont très évolutives. De quoi faire oublier l’image d’Épinal du chalet de Heidi !

Aussi efficace que rapide

Autre avantage, et non des moindres, des maisons à ossature bois : cette formule raccourcit de beaucoup les délais de construction puisque les éléments qui composent les murs et la charpente sont préfabriqués en atelier, avant que les panneaux ne soient assemblés sur place. Conséquence logique, le chantier est moins complexe et nécessite moins de main-d’œuvre. Dès lors, une telle habitation s’achève en général dans les trois à six mois qui suivent l’obtention du permis de construire. Quant au coût, il peut atteindre 5 à 15 % de plus qu’une maison classique, en fonction des professionnels. Pour vous faire une idée, on estime qu’un logement de 100 m2 revient à moins de 100 000 € pour une entrée de gamme ou une maison en kit, contre plus de 150 000 € pour du moyen voire du haut de gamme monté par une entreprise spécialisée. Julie Polizzi

Photos © iStock / City Presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire