Consultez les derniers articles
Anatomie d’une légende

Avec leurs pieds en bois ou en métal et leur coque moulée, les chaises créées par le couple Eames en 1950 sont encore aujourd’hui des modèles design très prisés. Si bien que les contrefaçons inondent le marché…

Mille fois copiées, mais jamais égalées ! Les chaises Eames, en particulier les modèles DSW et DAW, font partie de ces créations légendaires du design contemporain. Imaginées en 1950 par Charles et Ray Eames, elles sont encore de tous les intérieurs aujourd’hui. Leur coque légère et leur piétement en métal ou en bois leur confèrent en effet un style intemporel et indétrônable. Retour sur une icône qui n’a pas pris une ride…

Naissance d’une icône design

C’est en 1948 que le couple Eames fait sensation pour la première fois. Après la guerre, le concours « International competition for low cost furniture » est organisé au MoMA à New York pour répondre aux besoins des classes moyennes américaines. La compétition attire plus de 3000 designers du monde entier. Le couple Eames présente la Fiberglass chair et termine à la seconde place du concours.

Fabriquées avec une technologie innovante de moulage de fibre de verre, les chaises Eames ont été conçues pour épouser les courbes du corps. Elles sont rapidement produites à grande échelle pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Un temps distribuées par l’américain Herman Miller, elles sont désormais la propriété de la société Vitra. En 1993, celle-ci cesse la production de coques en fibre de verre, jugée trop polluante. Depuis 2005, elle édite des chaises en polypropylène, fabriquées en Allemagne.

La rançon de la gloire

Face à un tel succès, les chaises Eames ont fait l’objet de nombreuses rééditions officielles mais aussi de moult copies, si bien qu’il est désormais difficile de s’y retrouver et de dénicher les modèles authentiques.

Pour investir dans une chaise Eames sans prendre le risque de tomber sur une contrefaçon, on vérifia d’abord le prix. En effet, les modèles originaux ou les rééditions coûtent entre 300 et 1500 € pour les plus prisés et les plus rares, notamment ceux couleur rose ou vert émeraude. Les chaises d’époque et les premières rééditions sont aussi en fibre de verre. Il faudra donc bien s’assurer de la présence de fibres visibles sur la coque. C’est un élément distinctif essentiel. Enfin, à quelques exceptions près, les chaises Eames originales présentent le logo de l’éditeur et du fabricant sur l’envers de l’assise. Mais pour être sûr de faire le bon choix, le mieux est encore de consulter la liste des revendeurs français sur le site de Vitra : vitra.com/fr-fr/home. M.K.

Photos © Vitra, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire