Consultez les derniers articles
Brut et authentique

Les tendances déco misent désormais davantage sur les essences de bois  qui donnent une touche cosy au salon et de la noblesse à la cuisine.

En première ligne, les bois exotiques tels que le teck ou le wengé  connaissent un véritable boom. Assez rares, robustes et appréciées pour leurs tons foncés, ces variétés s’imposent comme des matériaux d’excellence dont l’élégance naturelle saura se mêler à des couleurs claires telles que le blanc ou le gris souris.  Longtemps supplanté par le chêne, le noyer a aussi toutes ses lettres de noblesse. De plus en plus plébiscitée par les designers, cette essence de bois réchauffe l’intérieur et donne au mobilier une touche d’authenticité grâce à son veinage particulier. Le noyer est partout : sur les buffets, les tables basses, les bibliothèques, les chevets ou les fauteuils bien confortables. À l’aise avec la couleur, ce matériau se marie parfaitement avec le rouge, le bleu pétrole, l’or, le cuivre ou l’alu brossé. Il s’accorde encore très bien avec  le mobilier de style industriel, le parquet, les moulures, le velours et les motifs tropicaux ou luxuriants.

Retour à l’essentiel et stop au superflu avec le bois brut ! À peine travaillé et poncé, il s’immisce dans les créations design. Le contreplaqué ainsi que l’OSB (des particules de bois compressées et collées) inspirent les créateurs de par leurs nombreuses qualités. Résistants à l’humidité, peu coûteux et customisables à l’envie, ils représentent des matériaux de premier choix. On retrouve ainsi surtout le bois brut dans les intérieurs au mobilier do-it-yourself pour son côté authentique et naturel. 

Le bois en cuisine

Le bois est la matière incontournable des cuisines équipées ! Fini l’aspect sombre et dépassé du chêne, la cuisine en bois s’offre désormais une véritable cure de jouvence !

Chaleureux et confortable, le bois est la matière de prédilection des cuisines familiales et fonctionnelles. La plupart du temps stratifié, il se nettoie facilement et demande peu d’entretien. Ainsi, les plans de travail en bois sont légion, et possèdent une large gamme de finitions. Les avantages du bois s’apprécient également autour de l’évier, endroit qui se doit de se laver rapidement. Solide et robuste, il résiste aux diverses tâches et rayures ainsi qu’aux UV, perdure dans le temps et se rénove aisément en cas de besoin ou d’envie de changement. Les constructeurs de meubles ne cessent d’ailleurs d’étoffer leurs gammes et proposent de plus en plus de produits à petits prix, à la fois pratiques, encastrables, originaux et design.

Les tables, les placards, les îlots, les tiroirs, les étagères et autres revêtements de hottes se parent de matières nobles et haut de gamme, comme le chêne, le charme, le noyer, le châtaignier et le merisier. Les meubles massifs, imposants et majestueux, reviennent donc sur le devant de la scène, cirés et vernis à souhait. Les couleurs chaudes et provençales, telles que le jaune ou le bleu, sont elles aussi à l’honneur, mais toujours patinées, cérusées, laquées ou rechampies pour un effet désuet et vieilli. Les meubles de récupération y trouvent naturellement leur place, tout comme les objets anciens et régionaux (comptoir, banc, four à pain, garde-manger…). Si le bois fait son grand retour dans le mobilier, il habille également la cuisine du sol au plafond ! Il est en effet courant depuis quelques années d’agrémenter cette pièce à vivre de lambris et de parquets. La mode est par ailleurs aux larges lames et aux finitions huilées pour un style chic et rustique. Afin de contrecarrer l’ambiance feutrée et sombre du bois, il est indispensable d’équiper la cuisine de plusieurs luminaires.

Le bois n’est pas uniquement un symbole de tradition, il peut également se faire très moderne. Combiné avec d’autres matériaux, comme l’acier, l’inox ou le verre, il insuffle un charme épuré très design et contemporain. L’électroménager se choisit lui aussi dans des matières high-tech comme le métal afin de contraster avec le côté classique et sobre de la cuisine boisée. Les placards s’ouvrent, les bars remplacent la table à manger et les ustensiles se cachent afin de s’adapter aux autres tendances du moment. Les essences à privilégier sont les teintes claires (le pin, le hêtre, le tilleul, l’épicéa ou le frêne par exemple), ainsi que les dérivés en contreplaqué et les nombreuses imitations telles que le Formica. Le bois peint est également de plus en plus répandu, et s’apprécie notamment dans des tons pastel. À la croisée de la modernité et du rétro, le vert pomme, le bleu ciel ou le jaune pâle apportent à la fois chaleur et luminosité à la pièce. Le parquet et le lambris colorés ne sont pas en reste puisqu’il en existe aujourd’hui de toutes les nuances. Des peintures adaptées au bois peuvent également rénover une cuisine traditionnelle, histoire de la remettre au goût du jour…

Photos © kuprin28/123RF, fotogestoeber/123RF, Maisons du monde, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire