Consultez les derniers articles
Repas de Noël : entre dépaysement et affinités

Quel est le menu type de Noël  proche de nos frontières voisines ? Que mange-t-on chez nos amis belges et suisses ?

Des voisins surprenants

Oubliez les moules-frites et les gaufres ! Le Plat Pays réserve de belles surprises à Noël : le boudin blanc de Noël à base de chou vert et de chair à saucisse appelé « tripes à l’djotte », les bouquettes (ou boukètes), ces crêpes de sarrasin liégeoises à pâte levée sans œufs agrémentées de raisins secs ou de rondelles de pommes, sans oublier les cougnous, des brioches de Noël allongées rappelant la figure de Jésus emmailloté. Côté boisson, la bière de Noël, spécialement brassée pour les fêtes, arrose ce repas quand le vin chaud ou le chocolat chaud accompagnent les biscuits de Noël au pain d’épices.

En Belgique comme en Suisse, on retrouve la volaille farcie (dinde, oie, pintade) et la bûche de Noël, à la pâte de noisette et à la mousse au chocolat pour la Belgique et la traditionnelle bûche à la crème au beurre en Suisse. Pays qui réserve bien des surprises quant au plat principal. En effet, depuis quelques années, la dinde rôtie ou le filet de bœuf en croûte laissent place à la… fondue chinoise ! Une configuration conviviale plébiscitée par les familles suisses (romandes ou allemandes) qui joue avec les différentes sauces accompagnant le bœuf et les légumes de cette fondue. Surprenant et inattendu.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire