Consultez les derniers articles
Pâques gourmandes à Nancy

Les quelques douceurs du climat vous l’ont rappelé : le  printemps a pointé le bout de son nez. Un nez de sucre et de douceurs qui sonne les premières réjouissances gourmandes de la saison : les fêtes de Pâques. Pour ravir les papilles les plus impatientes et les plus exigeantes, pâtissiers et chocolatiers ont encore mis les bouchées doubles. Créations de pièces originales, gâteaux inventés pour l’occasion, les professionnels du goût nancéiens considèrent l’événement comme un moment fort de leur année. Tous au travail depuis plusieurs semaines, ils nous présentent aujourd’hui leur plus belle vitrine, et nous mettent l’eau à la bouche.

Alain Batt : la passion chocolat

Il est une des références nancéiennes du chocolat. Depuis déjà trente ans, la maison Batt fait de l’œil aux passants de la rue Saint Georges depuis la boutique et le salon de thé, lieu idéal d’une pause gourmande. Mais c’est aussi tout près du centre ville que naissent les produits Batt, dans les ateliers de la rue du Tapis Vert. De la bergamote au macaron en passant par les babas mirabelle et les douceurs chocolatées, les produits proposés chez Alain Batt sont le reflet d’une gourmandise universelle toujours renouvelée.

DSC_0973

« J’aime Pâques, car c’est une fête qui nous renvoie directement à l’enfance, explique Alain Batt. Beaucoup d’entre nous se souviennent ces plaisirs de chercher puis de trouver les œufs dans un jardin… »

Pour le chocolatier nancéien, Pâques est toujours l’occasion de renouer avec la tradition mais aussi de laisser libre cours à la création : «On peut tout faire avec du chocolat, la seule limite, c’est l’imagination. » Sur le parking des ateliers, les senteurs de chocolat vous caressent les narines à peine la voiture garée. La boutique attenante est plus que jamais remplie d’œufs en tout genres, de lapins, de cloches, de poules. Au rayon classique, fait bien-sûr sur place, la croquante, le praliné maison. Toute la gamme de produits est rigoureusement sélectionnée afin de proposer d’authentiques saveurs et d’assurer une qualité irréprochable en conservant un savoir-faire familial et ancestral ainsi que l’utilisation de produits nobles.

Pour le côté nouveauté, comme chaque année, des assemblages inédits sont proposés : oiseaux, magiciens, animaux colorés, petits ours ou même Vespa en chocolat…

Avec ses deux adresses du centre de Nancy, Alain Batt vous invite ainsi à partager sa passion. On peut même visiter la chocolaterie avec le maître en personne, sur réservation.

Plus d’info sur www.alainbatt.com

Point de vente : Alain Batt, 40 rue Saint Georges et 30 impasse du Tapis Vert à Nancy

Rémy Durand : Pâques dans tous ses états

Il incarne la garde montante à la fois de la pâtisserie, de la boulangerie et de la chocolaterie nancéienne. Installé depuis 3 ans dans sa boutique d’Houdemont, le Carré des Rêves, Rémy Durand continue son développement dans le respect du travail bien fait. Toujours plus, mais toujours aussi bien. Pâques représente pour lui le paroxysme d’une année placée sous le signe de la générosité.

Dès l’entrée de la boutique, le ton est affiché : celui du chocolat, de son travail en finesse et en respect. Le pain de la boulangerie est là, tous les talents sont présents, mais il faut reconnaître que la maison n’a pas lésiné sur la mise à l’honneur du roi chocolat.

SubstandardFullSizeRender_2

« C’est pour nous une période très importante. Celle on l’a va pouvoir vraiment créer », explique Rémy Durand. Cette année, il a voulu jouer une carte un peu plus féminine en s’éloignant un peu des figures traditionnelles, comme avec ce dressing en chocolat, niché au creux d’un œuf et décoré des petits vêtements et accessoires en sucre et chocolats. A noter cette belle réglette contenant huit petits œufs de chaque cru de chocolat, une belle façon de rendre hommage à ce produit noble.

Côté fabrication, Rémy Durand insiste sur le fait-maison. Notamment pour le praliné, une des spécialité maison. Celui du Carré des Rêves est fabriqué à partir de noisettes de Provence et d’amandes du Piémont, torréfiés sur place. Pour la croquante, elle aussi faite sur place, chaque version est adapté en terme de texture, de caramel selon l’usage qui en sera fait.

Mais comme Rémy Durand est aussi pâtissier, pas question de laisser passer Pâques sans un gâteau. Comme chaque année, il en crée un pour l’occasion. Cette fois-ci, un biscuit chocolat avec une crème brûlée vanille, gélifié cerise avec cerise confite à l’intérieur, mousse chocolat caraïbes. Le glaçage chocolat vient recouvrir ce bijou entouré de macarons rouges.

Carré des Rêves, c’est avant tout une équipe jeune et inventive qui vous accueille dans un espace pétillant. De quoi revisiter Pâques, un œil vers la tradition, un autre vers la modernité.

Point de vente : Le Carré des Rêves 10 Avenue des Érables, 54180 Houdemont

Jean-François Adam : gourmandise et transparence

En vieille ville à Nancy, il est devenu un personnage détonnant depuis sa campagne d’affichage où, jouant sur son nom, il posait nu. Tout de suite après, le travail a repris, sérieux et appliqué, celui-là même qui fait la réputation de la maison. A 57 ans, le pâtissier travaille aujourd’hui seul ou en groupe dans l’atelier en arrière de la boutique de la place Saint-Epvre. Entrez, et surprenez-le, le sourire aux lèvres, en train de fignoler des vases Ecole de Nancy en sucre. Il en fabrique les moules en silicone et après plusieurs essais trouve le bon tour de main. Une déco toute trouvée pour une jolie table de Pâques. Pour cette fête incontournable des la pâtisserie, il revendique un certain classicisme entre croquante et œuf en chocolats, poulettes et petits lapins. Il en faut pour tous les goûts et les gourmands seront servis avec les meilleurs chocolats de chez Valrhona.

DSC_0195

Chocolat au lait Jivara, chocolat noir fruité et corsé ou blond au léger goût de caramel, mais jamais de chocolat blanc, c’est une des particularités maison, comme cette croquante à la finesse incomparable.

Pâtissier avant tout, Adam se dénotera aussi cette année avec ses gâteaux. Si la boutique est devenue l’emblème aujourd’hui du St-Epvre, d’autres gâteaux pourront trouver leur place sur les tables de Pâques à Nancy, comme le 3 Cabosses, les Paris-Brest ou le fraisier. Avec Pâques, Jean-François Adam honore sa confrérie, la fédération des artisans experts pâtissiers de Lorraine. Comme chaque année, la recette de la Pascaline, le gâteau de Pâques est élaborée par ces professionnels, et librement décliné par chacun d’entre eux. Chez Adam, cette base de biscuit amandes et petits morceaux d’ananas est surmontée d’une mousse au chocolat Biskélia (chocolat au lait légèrement biscuité et caramélisé) et d’une mousse mangue passion pour apporter un peu de fraîcheur.

DSC_0179

Plus d’infos sur www.patisserie-saintepvre.fr

Point de vente : Pâtisserie Adam, 3 place Saint-Epvre à Nancy




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire