Consultez les derniers articles
Charcuterie 100% lorraine !

Dix entreprises lorraines ont fait le choix d’intégrer la démarche La Lorraine Notre Signature pour valoriser leurs produits régionaux.

Lorsque l’hiver s’installe, il est une tradition dans notre région de nous tourner vers des plats réconfortants. Petit salé aux lentilles, potée lorraine et autre choucroute redonnent du baume au cœur et régalent les papilles. Mais pour apprécier ces plats à leur juste valeur, encore faut-il de bons produits.

Pour être sûr de ne pas être déçu, choisir des produits labellisés La Lorraine Notre Signature est gage de qualité. La Ferme Auberge du Colombier à Villotte sur Aire (Meuse) est adhérente à la démarche depuis sa création. Ils sont agriculteurs et possèdent un élevage porcin en tant que naisseurs et engraisseurs. Tous les porcs utilisés dans leurs fabrications (pâtés, rillettes, saucissons…) sont nés et élevés à la Ferme, nourris avec des céréales de l’exploitation. « Nous transformons tous nos produits à la ferme, une condition indispensable si l’on veut être labélisé La Lorraine Notre signature » explique Florence Leblan, responsable de laboratoire à la Ferme du Colombier. « Forcément, en ce moment nous vendons beaucoup de fumés, des produits de saison ! »

Consommer cinq produits lorrains par jour !

Pour adhérer à La Lorraine Notre Signature, les entreprises doivent respecter un cahier des charges exigeant : avoir un site de fabrication en lorraine, utiliser au maximum des matières premières issues du terroir lorrain, valider un audit tous les deux ans, agréer leurs produits devant une commission d’agrément. « Nous insistons également sur le respect des normes en matières d’hygiène, de sécurité et d’environnement » souligne Laurine Bernard, chargée de mission pour La Lorraine Notre Signature.

David Philippe, de l’entreprise La Porcinière à Seicheprey, a rejoint la démarche en mars 2018. « Mon objectif, avec La Lorraine Notre Signature, était de vendre des verrines aux supermarchés pour compléter la vente directe que nous faisons au magasin et dans les différents marchés. » Grâce notamment au salon organisé à Ludres, David Philippe a fait la connaissance de deux gérants de supermarchés dans lesquels il distribue aujourd’hui rillettes, pâtés au gris de Toul et autres terrines de campagne. Consommer cinq produits lorrains par jour est définitivement bon pour la santé de notre région !

Publi-reportage • Photos © 5ph - stock.adobe.com, Agria, DR




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire