Consultez les derniers articles
Les coulisses de l’apprentissage

Le CFA Métiers des arts de la scène à l’Opéra National de Lorraine va fêter ses 10 ans en 2018. L’occasion d’élargir sa formation avec une nouvelle licence dédiée à la médiation et aux actions culturelles.

Ils s’occupent des partitions, de l’implantation de l’orchestre, des instruments. Ils connaissent les pièces sur le bout des doigts, ils font le lien entre les artistes et l’Opéra. Ils sont dans l’ombre, en coulisses. Pourtant, rien ne serait possible sans eux.

Unique en France, le CFA Métiers des arts de la scène, géré par l’Opéra National de Lorraine en partenariat avec l’Université de Lorraine, forme en alternance les futurs professionnels du spectacle vivant. Depuis 2008, ce centre de formation des apprentis propose une licence professionnelle « métiers de la scène lyrique » : chargé de production, régisseur d’orchestre ou de scène, bibliothécaire musical… Des professions passionnantes et indispensables à la réussite d’une création artistique. Concrètement, l’apprentissage est ouvert jusqu’à l’âge de 30 ans. L’étudiant doit être titulaire d’un bac +2 au minimum, proposer un projet solide, posséder de solides connaissances musicales (estimées par rapport au projet) et doit avoir signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise en France. « Depuis deux ans, les entreprises du spectacle vivant nous proposent des offres et nous les soumettons aux candidats selon leurs profils » explique Delphine Ledroit, directrice du CFA.

CFA régional en 2018

Cette formation, qui regroupe chaque année une vingtaine d’étudiants, dure un an : 11 semaines sont réservées aux cours théoriques en lien avec l’Université de Lorraine et 33 semaines minimum sont dédiées à la formation pratique. « Nous avons un taux d’insertion professionnel de plus de 70%. Par exemple, tous nos bibliothécaires de l’année dernière ont trouvé du travail. »

Fort de cette réussite, le CFA proposera, à la rentrée 2018, une nouvelle licence professionnelle « accompagnement des publics et partenariats dans le spectacle vivant » dédiée à la médiation et aux actions culturelles. « Nous allons également proposer une formation continue pour les professionnels de l’opéra, notamment les costumiers, qui veulent apprendre à confectionner un tutu plateau, une technique très particulière » ajoute Delphine Ledroit. Autre nouveauté : le CFA passera sous la tutelle de la région Grand Est dont les subventions profiteront aux étudiants pour les aider dans leur financement de logement et de transports.

Au fil du temps, le CFA est devenu une fierté régionale, soutenue par de nombreuses entreprises du spectacle vivant via le versement de leur taxe d’apprentissage. « Cette taxe est notre seule subvention aujourd’hui. Certaines entreprises locales, qui n’ont pas de rapport avec ce milieu, nous soutiennent également. Notre objectif est d’élargir ce réseau pour leur faire découvrir ce que l’on fait au sein de l’Opéra et pour délivrer une formation de qualité. »

Plus d’infos sur cfa-operaorchestre.fr ou 03 83 85 33 20

Publi-reportage • Photos © Nicolas Waltefaugle, Opera national de Lorraine, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire