Consultez les derniers articles
L’engrais fait son bio

Face à l’essor des questions environnementales fleurissent des engrais naturels connus depuis très longtemps. L’idée est de soigner la nature tout en bichonnant nos plantations. Désherbons le sujet…

Engrais organique

Place aux engrais fabriqués à base de corne broyée, de sang séché ou de fiente de volaille. Ils apportent autant d’éléments essentiels à la nutrition des plantes. Particulièrement riche en azote, la corne broyée est utilisée au printemps pour entretenir les plantations et le gazon, ou à l’automne. Elle constitue un engrais de fond qui se minéralise très lentement tout au long des cultures. Issu de fientes d’oiseaux de mer, le guano est une source naturelle d’azote et de phosphore : il s’impose pour le jardinage biologique. Il apporte un peu de potassium et de nombreux oligoéléments intéressants pour l’équilibre minéral du sol et des plantes.

Engrais végétal

Issus de déchets végétaux bio, compostés ou non, les engrais végétaux peuvent aussi être fabriqués à partir de plantes spécialement cultivées comme engrais verts, tels les purins. Un purin est obtenu après une macération, une infusion ou une décoction de végétaux. Selon le végétal et le stade de maturation, il a un pouvoir fertilisant, une action fongicide ou insecticide. On peut citer le très connu purin d’ortie, excellent fertilisant, riche en azote. Le purin de prêle est lui un très bon fongicide, il apporte de la silice aux plantes, et renforce leur tissu.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire