Consultez les derniers articles
Flamme verte : label de la forêt !

Depuis la mise en place, en 2005, d’un crédit d’impôts sur les équipements utilisant une source d’énergie renouvelable, les ventes d’appareils de chauffage au bois domestiques ont connu une forte progression. D’après les derniers chiffres établis par le Ceren (Centre d’études et de recherches économiques sur l’énergie), six millions de maisons individuelles françaises sont aujourd’hui équipées d’un appareil de chauffage au bois. S’engageant tant sur les performances énergétiques des équipements que sur leur fonctionnement écoresponsable, le label Flamme verte, dans un souci d’amélioration continue, a insufflé, depuis 2000, une nouvelle dynamique au secteur…

Vous avez dit renouvelable ?

Pour beaucoup d’entre nous, une question continue de se poser : puiser continuellement dans les ressources forestières de la planète, est-ce bien écologique ? La réponse est oui, trois fois oui ! Premièrement, le bois est l’une des meilleures énergies renouvelables qui soit, à condition, bien sûr, de lui laisser le temps de se renouveler en gérant durablement notre patrimoine sylvestre. L’exploitation forestière, telle qu’elle est pratiquée en France et en Europe, garantit le développement pérenne des espaces boisés. Mieux : en contribuant à leur entretien, elle favorise la prévention contre les incendies forestiers. Deuxièmement, la quantité de dioxyde de carbone libérée pendant la combustion de ce matériau est la même que celle qu’il rejette dans l’atmosphère au cours de sa dégradation naturelle. Bon point, donc, pour votre bilan carbone ! Troisièmement, utiliser le bois de chauffage permet d’épargner les combustibles fossiles comme le gaz, le charbon ou le fioul, dont les réserves continuent de s’épuiser dangereusement.

Les critères d’obtention

Recommandé par les entreprises certifiées NF, le label Flamme verte désigne par une étiquette les appareils les plus performants du marché. Fondé sur une charte de qualité, il s’appuie sur plusieurs critères environnementaux, comme l’hygiène de combustion, le rendement ou les émissions de poussières dans l’atmosphère. Depuis 2010, un nouvel affichage des performances environnementales permet de classer les poêles, inserts et cuisinières sur une grille de trois à cinq étoiles. Il est prévu qu’au fil des années, et jusqu’en 2015, les exigences du label se renforcent. En 2012, seuls les équipements dotés de quatre étoiles auront droit au label et, à partir de 2015, ne pourront prétendre à la prestigieuse Flamme verte que les appareils ayant relevé le défi des cinq étoiles.

Le crédit d’impôt

Depuis le 1er janvier 2005, et jusqu’à fin décembre 2012 , tous les appareils labellisés Flamme verte bénéficient d’un crédit d’impôt, hors conditions de ressources. Pour une première acquisition, le taux de ce crédit s’élève à 22 % du prix de l’appareil, hors frais de pose. Si l’équipement installé est destiné au remplacement d’un ancien dispositif, ce taux est porté à 36 % du prix.

De quel bois je me chauffe ?

Outre une installation et un entretien irréprochables, le choix des essences de bois joue un rôle déterminant dans la qualité de votre combustion. Les feuillus durs comme le chêne, le hêtre, le frêne, le noyer ou les arbres fruitiers sont particulièrement appréciés pour leur capacité à se consumer lentement. En revanche, les feuillus tendres et résineux comme l’épicéa, le sapin, le pin ou le mélèze ont tendance à brûler trop vite pour un usage domestique… Par contre, certains professionnels comme les boulangers, en sont très friands. Ils constituent également d’excellents allume-feu pour les appareils de chauffage au bois classiques.

A. Samaké

La Forêt entre nos mains

Dans le cadre de l’Année internationale des forêts, les éditions Eugen Ulmer ont décidé de sensibiliser le grand public aux dangers de la déforestation. Par le biais de témoignages de scientifiques et d’acteurs de terrain, ce livre explique la menace qui pèse sur les forêts du monde entier et donne des solutions concrètes pour participer à leur sauvegarde.

La Forêt entre nos mains : agir par nos achats, éditions Eugen Ulmer, 14,95 €




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire