Consultez les derniers articles
Vivre les vacances

Louer une location de vacances n’est pas toujours simple : pour choisir c’est facile, mais dans quelles conditions ?
A qui s’adresser : le syndicats d’initiative, les agences immobilières et souvent les annonces des particulier en direct.
Comment choisir : il existe un classement en étoiles (de 1 à 5). Parfois des labels locaux de qualité permettent d’en savoir plus : louer dans ces meublés signifie avoir une « assurance » de qualité.
Demander un état descriptif des lieux écrit, détaillé et précis : cela servira de preuve si la location n’est pas conforme à ce qui était promis. Une photo ? C’est un élément d’appréciation mais le propriétaire choisira l’angle de vue le plus flatteur.
Le contrat doit préciser : le prix de la location (avec commission éventuelle), l’adresse précise, la durée, les assurances, les dates et heures d’arrivée et de départ, les charges (si non-comprises), le montant de l’avance à verser.
Avec un professionnel de l’immobilier, il faut verser des arrhes correspondant à 25 %, au plus, du loyer. Il doit s’agir d’arrher et non d’acompte, ce qui permet un désistement sans payer le total du loyer.
En arrivant : un état des lieux, vérifier systématiquement l’inventaire, relever les compteurs et payer un dépôt de garantie récupéré à l’issue de la location.
En repartant : faire les mêmes opérations qu’à l’arrivée et récupérer le dépôt de garantie.
Pour les assurances, vérifier que le logement loué pour les vacances est couvert pour l’incendie, le dégât des eaux et le vol. Sinon la faire ajouter ou souscrire un contrat temporaire pour le séjour.
Si la location ne correspond pas : essayer le compromis (remise sur le prix) ; s’adresser à l’organisme intermédiaire.
Et si rien n’est négociable : prendre des photos, refuser de payer le solde et s’adresser à la direction de la concurrence locale. ; la location doit être conforme à ce qui a été annoncé (bien garder les états descriptifs, les brochures…).
Alors, bonnes vacances !




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire