Consultez les derniers articles

Vive les grillades !

Avec les chaleurs estivales reviennent les envies de barbecue en plein air.

Par principe, le fait d’utiliser un barbecue dans son jardin, mais aussi sur son balcon n’est ni répréhensible ni constitutif d’un trouble au voisinage.

En effet, on part du principe que cet usage est épisodique et que, s’il y a production de fumées elles seront orientées par le vent dans un sens qui ne nuira pas aux voisins : donc en premier lieu, ne pas abuser ni de la fréquence ni du sens du vent ! Et … ne pas oublier que les fumées, ça monte !

Une autre précaution est nécessaire : attention au noircissement de la façade ou aux projections de cendres
> si un tel préjudice est causé il est réparable en justice.

Pour ce qui est des odeurs, tant qu’il n’y a pas exagération, il ne peut rien se trouver de répréhensible.

Si l’on place son grill dans son jardin (cas d’une maison individuelle), il convient de s’informer auprès de la mairie, car il se peut qu’un arrêté municipal réglemente l’usage (saisons, périodes horaires, distances) ; certains lotissements peuvent être munis aussi de règlements spécifiques.

Si l’on place son grill sur son balcon (cas de logement collectif), il faut se renseigner auprès du syndic, car souvent le barbecue est interdit et l’on risque une réaction des voisins >c’est le syndic qui doit agir pour faire cesser les abus.

Au final, c’est surtout le bon sens et le respect de la vie en commun qui devra prévaloir pour ne pas « griller ses relations » entre voisins.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire