Consultez les derniers articles
Vacances : ne pas louper le train

Comment bien utiliser son billet ?

Le billet doit être composté sur le quai avant de monter dans le train.
Il faut composter chacun des billets nécessaires pour chaque des trajets : pour un aller-retour, il faut composter le billet au départ de l’aller et au départ du retour.
Si le trajet passe par Paris, un second compostage n’est pas nécessaire à la gare parisienne.
Après compostage, le billet doit être utilisé pour un départ le jour même.
Si le billet n’a pas été composté, il faut le signaler au plus vite au contrôleur, sinon, lors du contrôle, il faudra acquitter une amende forfaitaire légale.
Le billet imprimé (par internet) est dispensé de compostage. En cas de contrôle, il faut juste présenter ce billet et une pièce d’identité en cours de validité.

Quand utiliser son billet ?

Le trajet doit être terminé dans les 24 heures qui suivent le compostage ou, pour un billet électronique, dans les 24 heures suivant la date et l’heure de départ indiquées. Si un arrêt de plus de 24 heures est programmé, il faut autant de billets que de trajet réalisés pour le voyage (chaque billet aura un prix indépendant).

Pour changer la date du voyage.

En cas de réservation, l’échange peut se faire à tout guichet ou agence de voyage et même à une borne libre-service si l’on est le jour du départ et pour le même trajet.
Les billets Loisirs , avec cartes de réduction ou aux tarifs sociaux sont échangeables gratuitement jusqu’à la veille du départ, au-delà il y a majoration.
Un échange peut être effectué jusqu’à une heure après le départ du train, pour le train suivant et pour un trajet identique ou compris dans le trajet initial, mais avec des pénalités et dans la gare de départ ou boutique SNCF de la ville.
Certains billets ne sont pas échangeables : Les tarifs Prem’s et les billets imprimés.
Sans réservation, l’échange est possible du jour de l’achat jusqu’à la fin de la période d’utilisation prévue sur le billet : aucune retenue n’est appliquée pour obtenir sur tout ou partie du trajet initial un billet avec réservation, une réduction moins importante ou un surclassement. Dans tous les autres cas, il y a pénalité.
Certains billets ne peuvent pas être échangés (Forfait TGV nuit et certains titres internationaux, Prem’s, Bons Plans du Net, Billet imprimé).

Pour annuler un voyage

On peut demander le remboursement du billet : billets Loisirs et les billets liés aux cartes de réduction ou aux tarifs sociaux sont remboursables gratuitement jusqu’à la veille du départ. Le jour du voyage, ils sont remboursables avec retenues.
Après le départ du train, les billets ne peuvent plus être remboursés.
Les billets Prem’s et les billets imprimés ne sont pas remboursables.
Pour un billet sans réservation, la retenue est appliquée dans tous les cas, et le remboursement est possible du jour de l’achat jusqu’à la fin de la période d’utilisation. S’il a été composté, un billet n’est plus remboursable.

Assurance annulation.

Elle est possible pour les billets achetés sur le site voyages-sncf.com qui ne sont ni échangeables ni remboursables.

Si on rate le train ?

Renseignez-vous auprès d’un agent de la SNCF : dans certains cas, il est nécessaire d’échanger son billet ou d’en faire annuler le compostage. Les possibilités d’échange et de remboursement dépendent de la catégorie à laquelle appartient le billet.

Le contrôle des billets

Si vous êtes sans billet valable, présentez-vous spontanément au contrôleur avant ou aussitôt après le départ du train. Cette démarche vous permettra de bénéficier du « tarif de bord » si votre situation doit être régularisée. Dans ce cas, la régularisation effectuée par le contrôleur inclut une participation (minime) aux frais de confection à bord. Si vous ne vous présentez pas spontanément au contrôleur, votre situation sera régularisée aux conditions du « tarif contrôle ». Vous devez présenter votre titre de transport à la première réquisition du contrôleur, tout refus étant assimilé à un défaut de titre.

Enfin, rions un peu

Toute personne qui, dans la même année, sera verbalisée dix fois pour absence de billet dans le métro et/ou dans le train, sera passible de 6 mois de prison et 7 500 € d’amende !
Bonnes Vacances !!




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire