Consultez les derniers articles
Noms de domaines internet : enfin on parle français !

L’AFNIC vient de faire paraître un communiqué ce 17 avril 2012.

L’AFNIC est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération : c’est le gestionnaire du registre des noms de domaine pour les zones géographiques suivantes : .fr (France), .re (Ile de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna), .yt (Mayotte) : elle a pour mission d’assurer la continuité de l’espace territorial français sur internet, ainsi que l’accessibilité de ces domaines depuis n’importe quel point de l’internet.

Cette mission inclut aussi l’attribution des noms de domaine de premier niveau qui se terminent par ces extensions géographiques (par exemple, « mon-nom-de-famille.fr »).

À partir du 3 mai 2012, l’AFNIC autorise enfin l’enregistrement de noms de domaine comportant trente nouveaux caractères, accents, ou cédilles (ç, oe, ô, ö, ü, û, ï, î, é, è ê, à, ä…).

En effet depuis la création du système de nommage en 1985, les utilisateurs français devaient composer des noms de domaine au format « latin sans signes diacritiques» basés exclusivement sur des lettres (A à Z), des chiffres (de 0 à 9), et le trait d’union, à l’exclusion de tout autre caractère.

Ces trente nouveaux caractères disponibles permettront donc de faire coïncider les noms de domaine avec les mots de la langue française, mais aussi d’imaginer des dénominations plus sophistiquées et originales. Les titulaires des sites pourront ainsi communiquer avec un nom qui reflétera bien plus leur identité ou leur marque.

Pour empêcher le cybersquatting, une période dite « d’enregistrement prioritaire » est mise en place du 3 mai 2012 au 3 juillet 2012 : pendant celle-ci les titulaires des noms de domaine actuels pourront déposer prioritairement les variantes de leurs dénominations actuelles qui pourraient comporter ces nouveaux caractères.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire