Consultez les derniers articles
La retraite à 60 ans… Pour vous aussi ?

Chaque gouvernement remet les retraites en question. Cette année n’échappe donc pas à son lot de nouvelles mesures. Sortez vos notes et faites vos comptes…

Qui pourra partir à la retraite à 60 ans ?

Tout dépend de l’année de naissance et du nombre de trimestres travaillés. À l’heure actuelle, les personnes nées après 1956 devront avoir cumulé 166 trimestres au cours de leur carrière. Cependant, cette durée est susceptible d’évoluer et sera fixée par décret (il faudra prendre en compte le décret publié l’année de votre 56e anniversaire pour connaître les dernières dispositions). Ceux nés avant 1956 doivent cumuler un nombre inférieurs de trimestres pour pouvoir bénéficier d’une retraite anticipée à 60 ans : 164 trimestres pour une naissance en 1952, 165 ensuite. Dans tous les cas, il faut cependant avoir cotisé au minimum pour cinq trimestres au 31 décembre de l’année de ses 20 ans.

Comment se calculent les trimestres ?

Un trimestre ne se compte pas uniquement en jours travaillés. Pour qu’il soit pris en compte, il faut avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 200 fois le Smic horaire en vigueur de l’année travaillée. Quel que soit le salaire, il est cependant impossible de cumuler plus de quatre trimestres par an. Les revenus ont toutefois plus de valeur dès lors qu’il est question d’utiliser ses anciens jobs d’étudiant pour le calcul de sa retraite : bien payés, ils permettent de cumuler plusieurs trimestres… même s’ils n’ont duré qu’un été.

Comment utiliser les trimestres de chômage, maladie, ou congé maternité pour les retraites anticipées ?

Les trimestres dits « cotisés » sont obtenus par le travail. Les trimestres « validés » pour les périodes sans activité professionnelle sont en nombre limité. On peut cumuler quatre trimestres pour le service national, deux trimestres maximum en cas de chômage indemnisé, un trimestre par maternité et quatre maximum pour maladie.

Et le rachat des trimestres ?

Il est inutile d’espérer pouvoir racheter des trimestres (par exemple, au titre de périodes d’études supérieures) pour prendre une retraite anticipée à 60 ans. Ils permettent uniquement de pouvoir prendre une retraite à temps plein un peu plus tôt, mais uniquement après 62 ans.

Les retraites complémentaires sont-elles alignées ?

Les régimes complémentaires de retraite Agirc (pour les cadres) et Arrco (pour les salariés) ont d’ores et déjà confirmé qu’elles s’aligneraient sur le régime général de base. Les retraites pour carrières longues seront donc entièrement financées.

Quand seront effectives ces nouvelles dispositions ?

Le décret a été publié en juillet, les demandes de retraite anticipée peuvent donc déjà être envoyées. Les premiers départs ne se feront cependant qu’à partir du 1er novembre 2012.

Qui bénéficiera le plus de cette réforme ?

Ceux qui ont commencé à travailler avant 16 ans : ils pourront partir en retraite dès 59 ou 58 ans en ayant cumulé moins de trimestres que dans les mesures qui étaient effectives jusqu’à maintenant.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire