Consultez les derniers articles
Des tatas trop stylées !

Trois créatrices de mode et amies ont ouvert leur atelier-boutique à Nancy. Un concept unique où les 3 « tatas » confectionnent aussi leurs pièces devant l’œil des clients.

Au 25 rue des sœurs Macarons à Nancy, une devanture rouge vif attire l’œil du passant. Derrière les grandes vitrines, on aperçoit des mannequins habillés de vêtements très originaux et colorés. Nom de la boutique : « les Tatas Fringueuses ». Forcément, ça intrigue.

« Bonjour ! » s’exclame une petite dame. Claudine Henry, coupe à la garçonne poivre et sel, jupe noire et haut coloré, grands yeux bleus et sourire aux lèvres est l’une des 3 « tatas » créatrices. C’est elle qui tient la boutique ce mercredi matin. Elle est installée avec deux autres amies dans ce grand local depuis 2015. « Au début, on courrait les salons pour vendre nos créations. Mais c’était un rêve pour nous d’avoir notre magasin, alors on s’est lancé ! » explique-t-elle, enthousiaste. C’est un concept unique à Nancy : un atelier-boutique où il n’est proposé que des articles de mode, essentiellement pour les femmes et les enfants. Les créatrices vendent mais aussi confectionnent leurs vêtements grâce à leurs machines à coudre directement dans le magasin.  « L’idée est de proposer un service à la carte, que l’on ne retrouve pas chez les grandes marques c’est-à-dire : une commande particulière, la retouche minute, le sur-mesure, le conseil personnalisé… » ajoute Claudine. Ici, vous ne trouverez que des produits 100% faits main avec des tissus de très bonne qualité venant du nord de la France comme d’Italie. Avec, en plus, le plaisir d’acquérir une pièce unique !

La Clo, Pirouette Cacahuète, Fab la Fée et No Clone

Trois univers différents s’offrent aux clients. La collection de Claudine alias La Clo repose sur un style décontracté, pour la vie de tous les jours mêlant le noir et les couleurs vives. « Je ne crée pas de pièces trop extravagantes que l’on ne peut mettre que pour une occasion particulière. J’aime que mes clientes soient bien dans mes vêtements » détaille la créatrice. Sur un autre portant, les créations de Pirouette Cacahuète (Sandra Bernard) sont exposées. Son tissu de prédilection : le tulle. Elle invente des robes romantiques, des tutus, en les décalant avec une pièce de jean par exemple. Elle a également une collection pour les enfants. Un peu plus loin, il y a les pièces de Fab la Fée (Fabienne Lenoble), dans un style steampunk. Corsets et redingotes du 19e siècle font le bonheur d’une clientèle qui en redemande. Enfin, un nouveau « tonton » s’est greffé depuis deux mois à l’équipe : No Clone (Laurent Sicard) qui propose une collection « couture femme chic » avec des robes cintrées et autres chemisiers à jabots dans un style plus classique, plus épuré. Il confectionne également quelques pièces pour les hommes.

Mais les 3 amies ne s’arrêtent pas là. Car dans ce magasin, on y découvre aussi des sacs en cuir (teinture végétale), des bijoux, des chapeaux… « Nous accueillions, en plus, des artistes-créateurs pour diversifier l’offre. Ces artistes se servent de notre local comme un dépôt-vente et nous, on récupère un petit pourcentage de leur vente. C’est du gagnant-gagnant et on aime cet esprit de pouvoir valoriser les créateurs de la région ».

« On veut rendre nos clientes uniques ! »

Finalement, le message que ces 3 tatas veulent faire passer est simple : il faut consommer autrement. Privilégier une qualité du produit plutôt que la quantité qui vient des grandes enseignes. Du made in France plutôt que du made in China. La collection est renouvelée régulièrement pour plaire au plus grand nombre. Le but est aussi d’inviter les clientes à la créativité. « On parle de leurs goûts, on confectionne une pièce ensemble et ça leur correspond. On veut les rendre uniques ! »

La joyeuse bande de copines organisent d’ailleurs des apéro-shopping pour rencontrer de nouvelles clientes. Le temps d’une soirée, les « tatas » proposent un défilé de leurs dernières pièces et échangent autour d’un verre avec les personnes présentes. Tout le monde peut y participer. D’ailleurs, à vos agendas, car le prochain apéro-shopping aura lieu le 31 mars au soir dans le cadre des journées européennes des métiers d’art organisées avec la mission métier d’art Grand Est. Les 1er et 2 avril, les 3 créatrices seront à l’atelier-boutique pour rencontrer les plus curieux d’entre vous.

Plus d’infos : les Tatas Fringueuses, ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h. Renseignements au 09 84 14 14 61 ou lestatasfringueuses@free.fr • Page Facebook @lestatasfringueuses

Photos © P.O, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire