Consultez les derniers articles
Laurent Hassoun monte le son

Artisan luthier « made in Lorraine », Laurent Hassoun a du rêve au bout des doigts. Il fabrique des guitares, véritables œuvres d’art.

« Surtout, dites bien que je suis un vrai luthier. Je créé toutes mes guitares de mes propres mains. » Laurent Hassoun tient à l’authenticité de son métier. Enfant de Nancy, il vit depuis plus de vingt ans, « un rêve éveillé », comme il le décrit lui-même. Flash-back. Avec quelques potes aussi fondus que lui  de guitare et de beaux sons, il commence par écumer les scènes de la région avec deux groupes bien connus dans le landerneau  « The Squares » et « Tundercrack » qui font monter le volume. Au point de franchir la Manche et d’aller se produire sur la scène anglaise. Dans le même temps, il se forme au métier de la lutherie dans des ateliers parisiens puis  revient dans la cité du Roi Stanislas et ouvre en 1994 l’atelier Roadrunner. L’idée première est de fabriquer des guitares au look 60’s. Coup d’audace pour un formidable décollage : Laurent parvient à séduire le légendaire Bob Diddley, mythique bluesman US et précurseur du son rock. La success stroy de Roadrunner est en route.

La recette authentique de Roadrunner

Le microcosme musical bruisse bientôt du nom de ce jeune talent lorrain. Les célébrités frappent à la porte de l’atelier nancéien. La liste est depuis bien longue des collaborations nouées par Laurent Hassoun : Billy Childish, B. Gibbons, Les Wampas, Sanseverino, Axel Bauer, Ben Harper, The Kills, Heavy Trash et bien d’autres… Quand on évoque avec lui ce Who’s Who, l’artisan luthier met en point d’honneur à préciser : « Attention, que l’on ne croit pas que je ne travaille qu’avec le gotha. Je créé pour toute personne selon ses aspirations, particulier, artiste professionnel ou amateur. Ma considération est la même pour tous. » C’est peut-être là que réside la singulière histoire de Roadrunner : avoir su séduire ce qui se fait de mieux dans le monde musical en ayant conservé une vraie patine de proximité. Aussi passionné que méticuleux, Laurent Hassoun a ainsi sorti de son atelier quelque 200 guitares, bichonnées de ses mains d’artisan. Une collection à laquelle on peut ajouter des basses, résophoniques, lapsteel, pièces originales adaptables. Il a également développé toute une série d’effets utilisés par de nombreux artistes. Professionnel jusqu’au bout des doigts, Laurent Hassoun reconstitue un univers à nulle autre pareil. Régulièrement, des visiteurs venus de l’étranger viennent le consulter ou lui commander la guitare de leurs rêves. Lui qui se définit volontiers comme un routard défend le « made in Lorraine ». Avec un succès certain, puisque les créations de Roadrunner séduisent jusqu’aux Etats-Unis et au Canada. Récemment, on a demandé à Laurent Hassoun de venir exposer dans une célèbre galerie à Berlin. Avec un clin d’œil, il glisse : « Voilà des années que je défends les talents de ma région. Je n’ai pas attendu 2011 pour être convaincu que l’artisanat français regorge de mille savoir-faire. Et, il faut le défendre ! » Ses connaissances, son expérience lui permettent de fournir de magnifiques instruments, conçus et testés à l’atelier, taillés sur mesure avec des pièces custom, des amplis et des micros harmonieusement couplés et de haute qualité, afin de trouver le son recherché. Laurent Hassoun : un destin aussi percutant qu’un accord à la ZZ Top ou à la Lep Zeppelin.

Roadrunner : 30, rue des quatre Eglises à Nancy • 03 83 35 64 03 • www.roadrunner-guitars.com.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire