Consultez les derniers articles
La saga Henryot

C’est l’une des dernières grandes entreprises du meuble à Liffol-le-Grand. C’est aussi l’une des plus anciennes. Un savoir-faire préservé qui fait dialoguer l’ancien et le moderne, les productions de style et les nouveautés. Rencontre dans les copeaux et les tissus.

L’histoire remonte à 1867. Clément Henryot crée avec une vingtaine de compagnons une manufacture de sièges. On y fabrique des chaises et des fauteuils. La région, boisée, fournit le bois nécessaire. Liffol-le-Grand (Lucus Fagus) ne signifie-t-il pas d’ailleurs le « bois sacré des hêtres » ? Le succès est au rendez-vous. Rapidement, la manufacture évolue, abandonne partiellement le style Henri II, très sombre, et opte pour de la copie d’anciens, notamment les beaux modèles du XVIIIe siècle très en vogue.
Les enfants et petits-enfants reprennent le flambeau familial. Aujourd’hui, c’est Dominique Roitel, descendant en ligne droite de Clément Henryot, qui dirige l’entreprise.

Un savoir faire reconnu

La firme Henryot s’est toujours adjoint le concours des meilleurs artisans, certains venant du célèbre Faubourg Saint-Antoine. La qualité d’exécution ne trompe pas. L’entreprise devient même après guerre la « première entreprise française spécialisée dans la copie d’anciens en siège haut de gamme » nous confie l’actuel président directeur général.
Le maître-mot devenu l’esprit de la maison : un respect de la qualité, un maintien des traditions de la grande ébénisterie française, des finitions soignées. Pas étonnant alors qu’Henryot et Cie ait toujours « décroché » des marchés prestigieux, du paquebot Normandie dans les années 1930 à la rénovation des assises de l’Opéra Garnier il y a quelques années. Cette qualité explique aussi le prestigieux label « Entreprise du patrimoine vivant » attribué en 2007.

Une manufacture qui concilie passé et futur

L’un des faits remarquables d’Henryot et Cie et que l’entreprise innove sans cesse, notamment au niveau du style. Certains suivent la mode, d’autres la font. A voir la fameuse « Ligne H », moderne et adaptée à nos nouveaux modes de vies, on se rend compte qu’Henryot donne des impulsions à la modernité. Sous les doigts agiles des designers, membres pour certains de la famille, les chaises, fauteuils, bergères, canapés, banquettes-lits,  et autre mobilier trouvent un souffle nouveau, une interprétation dépoussiéré.
En parallèle, la manufacture maintient l’activité de copie d’anciens.

Quand on sait qu’Henryot travaille pour les plus grand designers et décorateurs actuels, et que la manufacture préserve jalousement des outils et un savoir-faire (20 étapes sont nécessaires pour produire un siège) hérité d’une longue expérience, on comprend la réputation de cette maison.

Outre le showroom et la boutique, vous pouvez visiter au sein de l’entreprise un intéressant musée de l’ébénisterie.

23 rue du Gué
B.P.6, 88 350 Liffol-le-Grand
www.henryot-cie.fr




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire