Consultez les derniers articles
Hervé Mayon ou la forêt magique

Saisissant univers que celui de ce créateur d’arbres pas comme les autres. Depuis 25 ans, Hervé Mayon fait vivre un monde mêlé de réel et d’imaginaire.

Le métier d’Hervé Mayon est tellement hors-norme, nous dirions presque extraordinaire, qu’on ne peut lui donner de dénomination. Au cœur de la campagne lorraine, celui qui se nomme « faiseur d’arbres »  ouvre les portes de son atelier d’où sortent des créations arboricoles bluffantes et sans cesse innovantes.

VivreNancy : Pourquoi ce nom de la Licorne Verte ?

Hervé Mayon : Ah, cela c’est une idée de mon épouse Joëlle. Licorne pour l’aspect magique, verte pour le rapprochement avec la nature.

Comment passe-t-on de dessinateur industriel à faiseur d’arbres ?

En 1987, une connaissance m’a demandé de lui réaliser un arbre artificiel pour sa salle de fitness. J’ai ouvert mon atelier quelques mois plus tard. La tendance était aux fleurs séchées. Avec Joëlle, nous avons décidé de fabriquer des arbres artificiels de qualité à grande échelle. La curiosité du public a été immédiate.
Tout débuta à Allain…
Dans ce village, nous avons installé notre atelier dans une ancienne ferme que nous avons rénové et aménagé. C’est en 1998 que la Licorne Verte est officiellement née.

Depuis, vous ne cessez de créer. Mais que créez-vous exactement ?

Je reproduis tout type de végétation, du bonzaï à l’arbre de plus de 10 mètres en passant par des oliviers, des cacaoyers, des palmiers, des sapins… Je créé des arbres semi-naturels aux troncs réels, aux branches et feuillage artificiels. Joëlle s’occupe des compositions florales.

La Licorne Verte galope partout en France !

Et très vite ! Nous avons intégré des réseaux prestigieux comme Terre de Luxe et Entreprise Patrimoine Vivant. Musées, galeries d’art, châteaux, théâtres, festivals, brasseries, écoles, mairies, surfaces commerciales, restaurants, base aériennes, piscines, salons de coiffure nous demandent. L’an dernier, une délégation russe est venue s’y intéresser. On retrouve quelques créations en Europe, aux Etats-Unis ou dans les pays du Golfe. C’est parfois très exotique !

Vous avez un grand projet pour 2013…

Les sollicitations ne manquent pas ! Je m’occupe actuellement de la décoration du prochain salon des Maires de France à Paris. J’ai d’autres commandes à Rennes, Arcachon, Avignon, Le Mans, Cons La Grandville où est exposé un sapin arbre aux teintes bleutées. La Licorne Verte ornera aussi le prochain salon Habitat Expo à Nancy avec une forme de déco en forme de roue de paon. Le grand défi 2013, je vais le réaliser avec le sculpteur Fabrice Langlade. Il va s’agir de reconstituer au cœur d’une forêt réelle, sept arbres d’une quinzaine de mètres avec toute la logistique que cela implique derrière. Un travail de titan et un véritable challenge comme je les aime.

Combien d’arbres sont sortis de votre imagination depuis 25 ans ?

Des centaines, de toutes tailles, de toutes couleurs. Mon inspiration ne se tarit pas. Quand cela sera le cas, je lâcherai l’affaire. Mais ce n’est pas encore l’heure. Actuellement, je transmets cet esprit Licorne Verte à Emilie, en apprentissage. Elle aussi a un parcours peu banal, elle n’est pas du tout impressionnée par la taille de mes arbres et se débrouille bien !




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire