Consultez les derniers articles
L’Opéra national de Lorraine nous (ré)enchante !

La saison 2019/2020 de l’Opéra national de Lorraine marque la célébration de son centenaire et l’arrivée de son nouveau directeur, Matthieu Dussouillez. 

Le 14 octobre 1919 était inauguré l’Opéra national de Lorraine, 200 ans après la construction du théâtre de Nancy souhaité par le Duc Léopold en 1708. Nous sommes en 2019 et, 100 ans plus tard, l’institution rayonne au cœur de la place Stanislas et dans le cœur des nancéens. C’est une version de concert de Sigurd d’Ernest Reyer qui ouvrira la saison lyrique les 14 et 17 octobre prochains. Un hommage symbolique fort de la scène nancéenne à son héritage puisqu’il s’agit de la pièce présentée lors de son inauguration le 14 octobre 1919. La saison se poursuivra en décembre avec nouvelle production de Cendrillon de Massenet dans une mise en scène de David Hermann, qui a déjà signé L’Italienne à Alger ou Ariadne auf Naxos à Nancy. Nouvelle production en janvier également, du réalisateur américain James Gray : celle des Noces de Figaro, en coproduction avec le Théâtre des Champs-Elysées, LA Opera et les Théâtre de la Ville de Luxembourg.

Haendel et Prokofiev : la Russie à l’honneur 

Dans un autre registre, le public pourra découvrir en mars une coproduction avec l’Opéra de Dijon et l’Opéra national du Rhin autour d’Alcina de Haendel, mis en scène par Serena Sinigaglia. La soprano Kristina Mkhitaryan, star montante de la scène lyrique internationale, incarnera une émouvante et complexe Alcina. Nous restons en Russie avec L’Amour des trois oranges de Prokofiev, courant mai, une partition brillante et une farce jubilatoire et loufoque, dirigée par Guillaume Tourniaire. La saison se finira en beauté avec Le Barbier de Séville de Rossini dans une reprise de la mise en scène de Mariame Clément, créée au Théâtre de la ville de Berne en 2008. Pour servir le rythme endiablé de la partition, la fougue du jeune chef Michele Spotti devrait conquérir le cœur des spectateurs !   

L’Orchestre de l’Opéra fera voyager  

De son côté, la saison 2019/2020 de l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine s’ouvrira par Un Requiem Allemand de Brahms les 26 et 27 septembre. La programmation fera voyager le public en Espagne grâce à une soirée mêlant Ravel, Chabrier, Lalo et Debussy, « De Prague à Vienne » avec Mozart et Schubert, en Russie avec Prokofiev, « Dans la nature » grâce à Dvořák, Smetana et Sibelius et dans l’« Italie symphonique » de Rossini, Bellini, Pasculli et Cherubini. « Une soirée française » fera la part belle à Berlioz, Saint-Saëns, Connesson et Roussel tandis que les concerts « Libertà ! », avec l’Ensemble Pygmalion, rendront hommage à Mozart. Les immanquables concerts d’Halloween, du Nouvel An, de la Saint-Valentin, mais aussi les concerts gratuits et réservés aux étudiants seront bien sûr reconduits. 

Rendez-vous donc le 26 septembre prochain pour le premier spectacle programmé sous la direction de Matthieu Dussouillez qui reprend les rênes de Laurent Spielmann, à la tête de cette institution depuis plus de 20 ans et pour découvrir, tout au long de la saison, des spectacles éblouissants.

Renseignements : opera-national-lorraine.fr

 

PUBLI-REPORTAGE - Photos © Hannah Oellinger et Manfred Rainer, Edoardo Sanchi, DR




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire