Consultez les derniers articles
H.O.M.E. fait fleurir le béton

Du 26 avril au 25 mai, une exposition inédite a lieu à Toul. Un collectif lorrain de street artistes a investi l’immeuble Massenet et l’a transformé en gigantesque galerie d’art urbain. Un dernier coup d’éclat pour ce bâtiment avant sa destruction en juin.

À la Croix de Metz à Toul, la chrysallide vide de l’immeuble Massenet s’est métamorphosée en papillon. À coup de peinture, de collages et de bombes aérosols, les murs usés de la tour ont repris des couleurs et se dressent comme l’ultime clin d’œil d’un quartier en pleine transformation. L’artisan de ce miracle esthétique est le Moulin Crew, un collectif lorrain ouvert à des street artistes de tous horizons : graffeurs, plasticiens, adeptes du pochoir ou du collage. Le projet H.O.M.E. est né en décembre 2013 dans l’esprit de Joseph, Dorian et Cédric, trois de ses membres. S’étant déjà fait les dents sur des biennales d’arts urbains à Bruley, les « Bierenissages », ils ont eu envie de croquer dans une plus grosse pomme : un espace de 1500 m2 où ils pourraient projeter en grand leurs fantasmes artistiques. En janvier 2014, les trois compères présentent leur idée à l’actuel maire de Toul, Alde Harmand, et rapidement obtiennent son adhésion.  « Réaliser une exposition dans un quartier populaire nous plaisait. C’est le dernier endroit où on s’attend à en voir une, comme une fleur sur l’asphalte », explique Dorian, un des porte-parole du Moulin Crew.

IMGP5796 IMGP5734

Un pied de nez au géant parisien

Très vite assimilé à la Tour 13, H.O.M.E. a réussi à se démarquer et sortir de l’ombre de sa grande sœur parisienne. Un immeuble à l’abandon, une destruction imminente précédée par une exposition de street art, voici les seuls points communs des deux projets. Dorian marque bien la différence entre les deux : « La Tour 13 a été financée par du mécénat privé. H.O.M.E. est le fruit d’un partenariat entre notre collectif, la ville de Toul et l’Office Public d’Habitation Toul Habitat. Par ailleurs le budget alloué ici est beaucoup moins important et les artistes ont travaillé bénévolement ». Le quartier de la Croix de Metz s’est même laissé séduire par cette grande famille street art. Maude Audry, du cabinet du maire de Toul, raconte : « les habitants de la Croix de Metz se sont approprié le projet. Ils sont spontanément venus voir, aider, apporter le plat de pâtes ou de légumes. Une ambiance s’est créée autour de l’exposition ». Et à présent, entre les murs de l’immeuble Massenet, flotte l’esprit décalé et convivial du Moulin. Il viendra longtemps hanter les souvenirs des Toulois, et les vôtres si vous y allez…




  1. Jc Claude DUS (Répondre) le 14 mai 2014 à 12 h 00

    Prolongation jusqu’au 9 juin – week-end et jours fériés – gratuit

  2. mathieu (Répondre) le 14 mai 2014 à 12 h 00

    super magnifique grandiose allez y prenez en plein les yeux à voir et à revoir merci à tout ceux qui ont travaillé pour que cela existe dommage que se soit jusqu au 9 juin merci et encore bravo