Consultez les derniers articles

La Moselle s’apprécie avec passion !

La saison culturelle 2018 des sites du Département de la Moselle réserve bien des surprises. Nouveautés numériques, focus sur la bande dessinée, balades aux Jardins Fruitiers… Il y en a pour tous les goûts !

Il n’y a pas à dire, en Moselle, on ne s’ennuie pas ! Tout au long de l’année, les sites « Passionnément Moselle » proposent des animations en tout genre pour profiter des vacances et découvrir la richesse culturelle de la région comme il se doit. Si le Musée Georges de La Tour à Vic-sur-Seille et la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles s’offrent un virage numérique avec des expériences en 3D et des parcours en réalité virtuelle, le Château de Malbrouck à Manderen, lui, accueille une grande exposition dédiée aux 70 ans du Journal Tintin et la 2e édition du Festival BD qui a accueilli plus de 5 000 visiteurs l’an dernier. Stéphane Molliens, Louis Bodin, Pascal Légétimus ou encore Yves Duteil se donnent rendez-vous aux Jardins Fruitiers de Laquenexy pour la nouvelle édition du Jardin des Étoiles. Enfin, quel meilleur endroit que la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles pour fêter la Semaine de l’Europe ? La Moselle va vous passionner ! Un dossier de Pauline Overney

 passionmoselle.fr

À Vic-sur-Seille

Le Musée Georges de La Tour prend un virage numérique !

Avec plus de 200 œuvres auxquelles s’ajoutent une centaine de pièces issues des collections historiques vicoises, le Musée Georges de La Tour est un lieu culturel incontournable du département de la Moselle. Installé à Vic-sur-Seille, la ville natale du célèbre peintre lorrain Georges de La Tour, le musée est doté d’une collection qui parcourt la peinture européenne du XVIIe au début du XXe siècle dans un espace de plus de 960 m2. Avec, en point d’orgue à la visite : la découverte du tableau Saint Jean-Baptiste dans le désert. Ce « trésor national », reconnu comme une œuvre majeure par les spécialistes de l’artiste, montre saint Jean-Baptiste, un frêle adolescent appuyé sur une longue croix de bois. Le Précurseur donne à manger à son agneau dans la pénombre de quelque vague rocher. Cas unique parmi les toiles nocturnes de Georges de La Tour retrouvées à ce jour, la source lumineuse artificielle qui éclaire la scène n’est pas visible sur le tableau. La retenue et la concentration de l’effet, la simplification des formes, l’absence de tout contraste de couleurs comme de tout effet de pinceau, conduisent à supposer qu’il s’agit de l’une des ultimes peintures de Georges de La Tour, vers 1650-1652.

Expérience immersive inédite

Cette année, le Musée Georges de La Tour invite le public à se plonger dans les œuvres du maître de la lumière et du clair-obscur de façon totalement inédite : grâce à la réalité virtuelle. Dès l’entrée du musée, le visiteur est guidé vers une pièce où est reconstitué virtuellement l’atelier de Georges de La Tour. Equipé d’un casque 3D et de manettes, il sera accompagné tout au long de son voyage par François Nardoyen, apprenti et neveu du peintre. Plongé dans l’atelier du maître, le visiteur découvrira son architecture, sa décoration intérieure et son ameublement. Il pourra également admirer cinq tableaux de Georges de La Tour : Le Tricheur à l’as de trèfle, La Diseuse de bonne aventure, L’Apparition de l’ange à saint Joseph, La Madeleine pénitente et Le Nouveau-Né. Le visiteur, « télétransporté » d’une toile à l’autre, pourra interagir en se saisissant, par exemple, d’une loupe ou en préparant les couleurs utilisées par le peintre. « L’ARTelier de Georges » est une expérience immersive inédite, à vivre intensément au Musée Georges de La Tour pour vivre l’expérience Musée autrement !

Renseignements : 03 87 78 05 30 ou passionmoselle.fr • Ouvert jusqu’au 16 décembre 2018 de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h • Fermeture hebdomadaire le lundi et le 1er mai • Tarifs : 5€, gratuit pour les –  de 16 ans, animation sans supplément de prix

Au Château de Malbrouck à Manderen

Rendez-vous avec le journal Tintin !

En 1948 sort le premier numéro du Journal Tintin en France et en Suisse. Pour fêter ce 70e anniversaire, le Château de Malbrouck accueille jusqu’au 30 novembre : « Les 70 ans du Journal Tintin : la saga des jours heureux », une exposition dédiée au journal pour les 7 à 77 ans.

La revue, imaginée par Raymond Leblanc, André Sinave et Hergé, est devenue une référence durant les Trente Glorieuses. Le visiteur pourra découvrir la façon dont le 9e art, imaginé sous la forme d’un journal, a accompagné la reconstruction de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale sur le plan de l’industrialisation, de l’économie, de la consommation… Tous les personnages du magazine seront à découvrir dans une scénographie qui retrace la période de l’après-guerre jusqu’aux années 1970.

Œuvres inédites

Après avoir présenté la naissance de ce journal pas comme les autres et l’impact des timbres fidélité Tintin dans une nouvelle société de consommation, le visiteur sera plongé au cœur de la bataille entre le Journal Tintin et le Journal Spirou dans les années 1950-1960. Opposés dans le style et le ton, l’un est plus sérieux et éducatif avec un style graphique, tandis que l’autre est adepte de la caricature, de la fantaisie et de l’humour.

Plusieurs thématiques permettront au public d’entrer dans l’univers du Journal Tintin grâce par exemple, à une salle entièrement consacrée à l’automobile, l’incarnation suprême de la modernité, symbole de vitesse et de voyage ou encore une salle dédiée au thème de l’évasion avec l’aviation et l’espace : l’aéronef, l’avion, la fusée deviennent des vecteurs de rêves et de fantasmes.

Une dernière thématique fait, quant à elle, la part belle à la représentation sociale et historique de la société. Au sortir de la guerre, le Journal Tintin s’applique à rappeler et à enseigner l’Histoire aux enfants le carnage sans précédent (60 millions de morts) qui vient de s’achever.

Des œuvres inédites attendent les visiteurs, comme des planches, des BD, des objets publicitaires ou des photographies d’époque rassemblés grâce à des collectionneurs, aux familles des auteurs et de plusieurs éditeurs comme Le lombard, Casterman ou BD Must. Une véritable plongée dans le passé grâce aux bulles du Journal Tintin.

Renseignements : 03 87 35 03 87 ou chateau-malbrouck.com • Du 21 avril au 30 juin et du 1er septembre au 30 novembre : du mardi au vendredi de 10h à 17h, week-ends et jours fériés de 10h à 18h • Du 1er juillet au 31 août : du mardi au dimanche de 10h à 18h • Fermé les lundis (ouvert le lundi 21 mai) et le 1er mai • Tarifs : 5€, gratuit pour les moins de 16 ans

La BD au cœur du Château !

Du 8 au 10 juin, le Château de Malbrouck organise sa 2e édition du Festival de la bande dessinée sous le haut parrainage de Jean-Claude Servais, dit Jicé, auteur belge de bande dessinée (Tendre Violette, La Mémoire des arbres). De nombreux dessinateurs liés au Journal Tintin seront présents mais également une cinquantaine d’auteurs issus de l’école « franco-belge » et des comics, d’ici ou d’ailleurs. Parmi eux : Johan de Moor (Gaspard de la nuit, La vache), Daniel Gattone (story-boarder pour Bali, Choupi, Shaolin Kids), Philippe Jarbinet (Sandy Eastern, Airborne 44), Pierre Legein (La Patrouille des Castors, l’Épée de cristal, Atlante), Olivier Weinberg (Reportages de Lefranc), Davide Fabbri (Star Wars, Batman, Opération Overlord) et bien d’autres encore !

Comme l’an dernier, un village du livre offre aux collectionneurs la possibilité de trouver leurs pièces manquantes. Des « reconstituteurs » et des cosplayers animent les pages arrachées aux plus belles planches du 9e Art : Thorgal et ses vikings (initiation à la gastronomie), Alix le Gaulois et ses romains (initiation à l’art militaire et formation de la tortue), Jhen et les chevaliers (animation autour de la chevalerie), les super-héros made in Usa : Iron Man, Spiderman, Superman et Star Wars. Echanges et dédicaces avec les auteurs, conférences, chasse au trésor et ludothèque viennent compléter le tableau des animations afin de profiter d’une fête colorée pour les jeunes de 7 à 77 ans !

Rallye BD Malbrouck

Vous possédez une voiture qui apparait dans une bande dessinée ? Vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau de votre personnage de BD préféré ? Le Rallye BD de Malbrouck est fait pour vous ! Le 10 juin, les passionnés de bande dessinée et d’automobile ont rendez-vous à Metz pour un rallye qui traverse la Moselle jusqu’au Château de Malbrouck. Avec leurs conducteurs déguisés en personnage de BD, les voitures feront des arrêts au Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion à Gravelotte, à Thionville et à Sierck-les-Bains pour terminer au Château. À 16h, un jury récompensera l’équipage le plus ressemblant !

Renseignements : 03 87 35 03 87 ou festivalBD.moselle.fr • Tarifs : 7€, gratuit pour les moins de 12 ans

À Scy-Chazelles

L’Europe se fête à la Maison de Robert Schuman !

Le 9 mai 1950, Robert Schuman, l’un des Pères fondateurs de l’Europe, prononce une déclaration fondée sur la paix et la solidarité. Durant une semaine festive du 7 au 13 mai, la Maison de Robert Schuman vous propose différentes activités pour découvrir l’histoire de la construction européenne, avec, en point d’orgue le 9 mai, la Journée de l’Europe. Cette année, la Semaine de l’Europe s’intéresse à la vision que nous en avons.

Exposition, conférences, spectacles, concerts, ateliers…

Du 8 mai au 15 décembre, l’exposition « Pour l’Europe » réunit les œuvres de Raphaël Denis et de Charles Collongues, deux artistes contemporains qui livrent leur vision de la construction de l’Union Européenne, agrémentée de documents d’archives.

Plusieurs conférences-débats rythmeront également cette Semaine de l’Europe en abordant des thèmes comme « Comment l’Europe me protège ? », « L’histoire de l’Union Européenne », « Du Bac 68 au lycée Robert Schuman à Metz aux institutions européennes : itinéraire d’un fonctionnaire européen » ou encore « De quelle Europe rêvons-nous pour demain ? ». Des spectacles et concerts viendront également ponctuer cette semaine de l’Europe.

Aussi, La compagnie Rue de la Casse proposera « Lumière, matière, le jardin des Pères de l’Europe », des installations lumineuses et uniques qui permettent aux visiteurs de poser un tout autre regard sur les jardins.

Les 12 et 13 mai permettront de découvrir l’Europe de manière ludique. Ces journées familiales proposent plusieurs activités ludiques tout au long de la journée : maquillage, quizz, visites, concerts… une occasion de se divertir en famille en tout découvrant l’histoire de l’Europe ! Un atelier découverte de la musique Cheap Tune permettra une réinterprétation de l’Hymne Européen réalisé par Tryptik Game et la compagnie Les Heures Paniques proposera un spectacle de théâtre numérique « Deuxième étage au bout du monde ».

Et pour clore cette semaine en beauté, la Maison de Robert Schuman recevra des délégations des pays européens pour présenter, au sein d’un village européen, la culture et la vie quotidienne des pays qui composent l’Union européenne.

Grande nouveauté dès le 7 mai 

La Maison de Robert Schuman s’ouvre au numérique via une salle immersive et un parcours à suivre avec un smartphone ou une tablette. Les visiteurs suivront les pas de Schuman, du Salon de l’Horloge du ministère des Affaires étrangère où il a prononcé son célèbre discours du 9 mai 1950 jusqu’au bureau dans lequel la fin de ce texte a été rédigée et corrigée.

Renseignements : 03 87 35 01 40 ou passionmoselle.fr • Du 7 au 13 mai aux horaires habituels d’ouverture du site • 10 mai : journée de la Moselle, ouverture de 10h à 18h • Gratuit pour tous le 10 mai dans le cadre de la Journée de la Moselle • Tarifs : 5€, gratuit pour les moins de 16 ans

À Laquenexy

Les Jardins Fruitiers nous mettent des étoiles plein les yeux !

Pour la deuxième année consécutive, les Jardins Fruitiers se transforment en « Jardin des Étoiles » afin qu’acteurs, chanteurs et animateurs reconnus se retrouvent, avec les visiteurs, dans cet écrin de verdure. Du 1er au 3 juin, animateurs de télévision, chanteurs, acteurs, humoristes partageront leur amour des Jardins Fruitiers avec le public lors de visites guidées décalées. Laissez-vous guider notamment par Stéphane Molliens, pongiste handisport champion des Jeux Paralympiques de Rio, ou encore Louis Bodin, le « Monsieur météo » de TF1, les comédiens Pascal Légitimus, Philippe Bas ou encore Tcheky Karyo, Patrick Mioulane le « Monsieur jardin » de RMC, ou encore Yves Duteil… Ils vous feront découvrir le regard qu’ils portent sur les jardins.

Pour petits et grands

Pour les férus de plantes et de nature, des experts animeront deux conférences : « Nous n’avons qu’une planète…et c’est notre jardin ! » par Abderrazak Benchaabane, parfumeur, botaniste et philosophe marocain et « Les français et le jardinage : une histoire de passion ? », une table ronde avec Louis Benech jardinier et paysagiste, Chantal Colleu-Dumond Directrice du Domaine et du Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire et Patrick Mioulane.

Côté musique, la Fanfare les Caméléons de la Cie Afozic déambulera dans les jardins et la fanfare Couche-Tard animera la journée du dimanche. De son côté, la Cie Les Petits Détournements proposera « la manufacture sonore » : une exposition de sculptures musicales créée à partir d’objets et d’instruments détournés permettant de découvrir et d’isoler différentes sonorités dans un univers de détournements et de loufoqueries.

Pendant que les grands profiteront en toute sérénité des floraisons printanières, les petits pourront apprécier plusieurs spectacles : « Les Poireaux » par la Cie Échassier qui fait la chasse aux OGM, aux pesticides et aux déchets abandonnés, « Nicolette et Aucassin » par les Cies Atelier Mobile et 13 Orib qui mettent en scène deux adolescents qui deviennent acteurs de leur futur et les « Petites histoires de la forêt » de Cie Théâtre Burle. Et à ne pas manquer : le show floral des fleuristes de Moselle chaque après-midi au cours duquel ils livreront quelques-uns des secrets de leurs plus belles compositions ! Ca sent bon l’été aux Jardins Fruitiers de Laquenexy… !

Renseignements et réservation pour les visites guidées décalées et les ateliers : 03 87 35 01 00 • Programme complet : jardinsfruitiersdelaquenexy.com • Du 1er au 3 juin, le vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche de 10h à 19h • Tarifs : 7€, gratuit pour les moins de 16 ans

Publi-reportage • Photos © C2Images, Jimmy Fischer Studio 3WG, 
F .Doncourt, CD57, Cie Rue de la casse, Carola Ehrt, 
Monolithe média, Marc Schneider, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire