Consultez les derniers articles

C’est reparti pour le Jardin du Michel !

Le JDM – pour les intimes – n’a pas fait languir son public et a dévoilé sa programmation en une fois. Surprenante et alléchante, l’édition 2018 oscille entre rap et électro.

« Nous avons enregistré 16 400 entrées payantes sur les trois jours l’année dernière ! » s’enthousiasme Patrick Faliguerho, le président de Turbul’lance, coopérative gestionnaire du JDM. Car en 2017, le festival a déménagé, disant au revoir au grand champ du Michel à Bulligny mais en découvrant le superbe site des remparts de Toul. Cette deuxième édition du Jardin du Michel « nouvelle version » se veut éclectique, pleine de surprises et sera aux petits soins pour ses festivaliers. Plus d’espace devant la grande scène, une zone détente, un site décoré… Le JDM met les petits plats dans les grands pour satisfaire un public fidèle, toujours plus nombreux.  Le « bon vieux Michel » est encore parti à la recherche des meilleurs artistes de l’année en les invitant à Toul pour ce festival qui marque le top départ de la saison estivale. Cette année, le JDM s’oriente vers une programmation hip hop, rap et électro, où les grands noms du genre côtoient la relève.

Du rap, du rap, du rap

Avant même de commencer les hostilités, le Jardin des Mômes fait son apparition, à la veille du festival le 31 mai, pour faire découvrir l’esprit du festival à près de huit cents élèves des écoles primaires du territoire Terre de Lorraine. Pour les divertir, ce sera le groupe Captain Parade et leur spectacle « Rock les Mômes ». Puis, du 1er au 3 juin, place à la 14e édition du Jardin du Michel ! Et ça commence fort avec les piliers du rap français : IAM foulera la grande scène du JDM pour un show de plus de deux heures pour célébrer les 20 ans de la sortie de leur album phare L’École du Micro d’Argent. L’occasion, pour certains, de se remémorer des souvenirs de jeunesse et pour d’autres, d’avoir l’opportunité de voir ce groupe mythique en live. Vald dont le dernier album fait beaucoup parler de lui, mais aussi le rap old school des Belges de La Smala, le second degré de Ben, le « recueil des nouvelles » de Fuzati alias Klub des Loosers et l’enivrant Kikesa viennent compléter cette belle affiche rap qui devrait séduire les amateurs de belles lettres et de flows endiablés.

Électro et jeunes pousses

Le Michel n’a pas fini de nous gâter avec une programmation électro qui n’est pas en reste ! En têtes d’affiche : les Marseillais Chinese Man et les Italiens The Bloody Beetroots viendront faire jumper le public du JDM. La sauce électro-dub des plus savoureuses sera versée par Panda Dub et son nouveau live Circle mais aussi par Polo & Pan, Salut C’est Cool et Leska. Mais Michel, il invite aussi des jeunes pousses dans son jardin : Angèle et sa Loi de Murphy, la dernière sensation pop Therapie Taxi, le vent frais sur le reggae de Jahneration… Mais aussi la voix incroyablement puissante et lyrique d’Hyphen Hyphen ! Il y aura aussi les habitués, comme Marcel & son Orchestre qui, après une séparation surprise en 2012, fait son come-back en plantant son ska convulsif et survitaminé.

Comme à ses débuts, le JDM tient toujours à mettre en avant la scène locale, voire régionale dans ce cas précis. Les Garçons Trottoirs, Tequila Savate y su hijo bastardo ou encore Pulsar représenteront avec talent la scène du Grand Est, qui, résolument éclectique, mélange tous les styles.

Premier festival de la saison !

En tout, 25 artistes répartis sur trois jours viendront fouler les scènes du festival dont l’une flotte sur l’eau et qui donne ce caractère si original au JDM devenu Toulois. La coopérative Turbul’lance s’entoure de plus de 350 bénévoles pour gérer tout ce beau monde. Cinq associations touloises, dont 100 bénévoles, viendront également leur prêter main forte au service restauration. « L’esprit du JDM, c’est aussi de travail ensemble dans un esprit de convivialité et de partage » souligne Patrick Faliguerho. Les radios locales : Radio Déclic, Radio Campus Lorraine, Radio Fajet, RCN et RCM, s’associent une nouvelle fois pour couvrir les trois jours du festival sur les ondes et permettre une véritable couverture médiatique avec des interviews d’artistes, de festivaliers, des jeux concours pour les auditeurs et les campeurs… « Cette année, nous allons peut-être même pouvoir émettre sur le site directement, en live, grâce à une antenne ! » La radio diffusera aussi des informations pratiques sur la sécurité ou la météo. Une collecte de postes de radios est mise en place pour permettre l’écoute de la radio sur le camping du festival !

Le Jardin du Michel lance donc sur les chapeaux de roue la saison des festivals avec cette programmation digne des plus grands. Mais à Patrick Faliguerho de se confier : « Être les premiers, c’est un challenge. Nous devons faire les bons choix en diffusant les grands noms de la scène des musiques actuelles. C’est un peu stressant, mais c’est du bon stress. Les festivaliers répondent toujours présent, espérons que le soleil en fasse autant ! »

Programme complet : programmation.jardin-du-michel.fr • Tarifs : 35 € par jour (hors frais de location), 75 € pass 3 jours, gratuit pour les moins de 12 ans. • Infos et réservations : jardin-du-michel.fr ou 03 83 25 03 11

3 questions à Patrick Faliguerho

Président de Turbul’lance, coopérative gestionnaire du Jardin du Michel

En 2017, c’était la première année du JDM « nouvelle version ». Comment ça s’est passé ?

Très bien ! Bon, c’était compliqué pour nous de découvrir le site, nous avons dû travailler encore plus, résoudre les problèmes logistiques notamment au niveau de l’accueil du public.. Mais dès que les concerts ont démarré le vendredi à 18h, tout s’est déroulé comme espéré. Les festivaliers étaient au rendez-vous dans un cadre magnifique entre l’eau et les remparts de Toul.

Des nouveautés pour cette édition 2018 ?

Nous allons répondre aux demandes des festivaliers, à savoir, créer une espace de détente à l’entrée du festival. Il y aura du mobilier pour se reposer, des coins d’ombre, de la restauration avec un bar à vin… Nous avons fait en sorte de donner au public plus d’espace devant la grande scène et nous décorons le site cette année, chose que nous n’avions pas pu faire l’année dernière faute de temps. Nous mettons en valeur le site !

Comment qualifieriez-vous la programmation de cette année ?

Elle est éclectique. Cela fait 6 mois que l’on y travaille et j’ai découvert des groupes incroyables comme Thérapie Taxi, Hyphen Hyphen, Angèle… Des groupes qui cartonnent en plus ! Nous avons aussi une belle programmation d’artistes régionaux pour mettre en valeur la région Grand Est et même jusqu’aux frontières avec les Belges de La Smala.

Programme JDM 2018

Vendredi 1er juin

IAM

+ Polo & Pan – Leska – Ben – PLAGE CLUB w/ Konga Konga & Philou – Les Garçons Trottoirs

Samedi 2 juin

The Bloody Beetroots – VALD

+ Panda Dub – Salut C’est Cool – Klub des Loosers, Therapie Taxi – Kikesa – Freez – Pvlsar – Julien Granel

Dimanche 3 juin

Chinese Man – Hyphen Hyphen

+ La Smala – Jahneration – Marchel & son Orchestre – Angèle – Soviet Suprem – Tequila Savate – La P’tite Sœur – Deni’s Band

Mais aussi

> Le Jardin des Mômes le 31 mai à l’Arsenal de Toul groupe Captain Parade et leur spectacle « Rock les Mômes »

> La Médiathèque accueillera cette année encore plusieurs artistes pendant les trois jours du festival. Les artistes ayant répondu à l’appel viendront rencontrer les visiteurs de la médiathèque dans un format libre de leur choix : showcase et/ou masterclass

> La MJC de Toul sera présente avec l’école de Musique et le Deni’s Band qui se produiront le dimanche après-midi sur la scène sur l’eau du festival

> La Radio du Michel avec : Radio Déclic, Radio Campus Lorraine, Radio Fajet, RCN et RCM

Camping du JDM, supérette temporaire, zone détente, espace restauration…

Publi-reportage • Photos © Didier D Daarwin, Micky Clement, djfilibertphotography, 
gnik.fr,  RodMaurice Ricard SA LiveMusic, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire