Consultez les derniers articles
Téléchargement de Ring #6 en cours…

Du 12 au 20 avril, la 6e édition du festival Ring compte brancher le public sur un tout nouvel univers : les innovations technologiques et notre futur numérique.

L’expérience des sensations fortes, Ring nous y a habitués. Dans cette nouvelle programmation, le théâtre explore le numérique, les artistes interrogent le monde dans sa transformation digitale et nous questionnent sur notre futur immédiat. « Qu’est-ce que ce futur numérique que nous avons déjà largement entamé ? » Michel Didym, directeur du Théâtre de la Manufacture et instigateur de la manifestation pose la question, avant d’ajouter : « C’est le rôle du théâtre que de s’interroger sur notre culture et notre présent. Il y aura du rire, de l’imaginaire, des dilemmes, de l’utopie, de la dystopie ! » Et aussi des expériences nouvelles, visuelles, sensorielles et surtout interactives. Pendant neuf jours, RING propose un terrain de jeu surprenant et étonnant où le spectateur est souvent participatif. Réalité augmentée, réalité virtuelle, intelligence artificielle, robotique, transhumanisme et objets connectés y seront convoqués.

Des événements gratuits et inédits

Ring #6 est un panel de spectacles réunissant théâtre intime, théâtre d’objet ou théâtre d’anticipation. Mais aussi des événements inédits, participatifs et gratuits. À l’image de Polis présenté par la compagnie Akté. Un container en verre trônera sur la Place Stanislas abritant quatre comédiens. Ils inviteront le public à venir les écouter et à dialoguer avec eux autour du bonheur. Les passants-spectateurs pourront s’inscrire via leur smartphone pour être le « spectateur privilégié ». Les autres pourront écouter la conversation à l’aide de casques audio. « C’est un dispositif exceptionnel où l’objectif est de recréer une parole collective autour du bonheur » explique Jean Balladur, directeur adjoint de La Manufacture.

Dans un autre genre, le performeur Didier Manuel proposera, lui, Øracles : quatre variations sur le corps en guerre. Il se mettra dans le corps d’un Moudjahidine, d’un guerrier Massaï ou encore d’un boxeur et posera un regard critique sur la domination patriarcale de nos cultures, en féminisant ces personnages. Enfin, le « spectacle en chantier » intitulé Radiation, proposé en partenariat avec le Théâtre Universitaire de Nancy, amènera le public dans un huit clos à l’univers fantaisiste. Les acteurs interagiront dans deux espaces connectés : la salle de spectacle et une autre salle et les vidéos serviront de véritable décor visuel. Radiation questionnera les notions de réel et de rêve dans le monde d’aujourd’hui. À ne pas manquer non plus : les afters à la Manufacture dont Limedia Party #1 le 14 avril où le collectif RAS/ performeront sur des machines de la Grande salle. Le Collectif CTL, eux, enflammeront la Manuf dans une carte blanche !

Moments d’invention

Durant tout le festival, les spectateurs pourront profiter de plusieurs « Moments d’invention », un laboratoire de réflexion et d’expérimentation autour du numérique proposé par la Métropole du Grand Nancy. Les visiteurs expérimenteront Stratum dans la cour de la Manufacture, une installation interactive où le parcours de votre main au-dessus d’une interface de captation se matérialisera dans l‘espace au moyen de strates lumineuses. Mécaniques Discursives est une parenthèse entre deux époques réunissant la gravure et la vidéo. Cette machinerie poétique se déploiera sur les murs de la mezzanine du théâtre de la Manufacture à la manière d’un cadavre exquis. Enfin, Apertures, installée à la Médiathèque, est une sculpture sonore interactive invisible et impalpable. Dans cet espace de jeu musical collectif, le visiteur est l’interprète, le geste est l’instrument. Les sens du toucher et de la vue laisseront place à l’écoute et à l’imagination.

L’Autre Canal accueillera de son côté le dispositif participatif MR-808 où un robot jouera, en rythme, les sons de batterie analogique et Step up ! à la manière d’un « Billie Jean » de Michael Jackson, où les participants pourront composer une ambiance musicale grâce à des dalles lumineuses.

Les « Moments d’invention » proposeront également trois conversations pour échanger et éclairer les rapports entre monde numérique et création. Au programme : « Quelles nouvelles richesses créatives pour le bassin de vie de la Métropole du Grand Nancy ? », « Brico, récup’, Do It Yourself : un moteur de partage et d’invention collective ? » et « Intelligence artificielle, quel avenir pour les créateurs d’aujourd’hui ? » Alors, Ring, ça vous branche ?

Programme complet, billetterie et kit RING en ligne : theatre-manufacture.fr/festivalring • Renseignements et réservations : 03 83 37 42 42 ou location@theatre-manufacture.fr

Publi-reportage • Photos © Julia Puyo - Chevalvert, Roger Legrand, Franck Martinet, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire