Consultez les derniers articles
L’univers de la franc-maçonnerie

L’exposition « Les voyages du franc-maçon » – Histoire & Imaginaires invite à découvrir l’histoire et les rites de la franc-maçonnerie sous l’angle du voyage initiatique.

Dans le cadre des Imaginales 2017, le Musée départemental d’art ancien et contemporain d’Epinal propose une exposition étonnante au cœur de la franc-maçonnerie. Le voyage initiatique est le fil conducteur de cette exposition. Le compagnon franc-maçon doit effectuer 5 voyages avant de pouvoir prétendre au grade de maître. À l’instar de toute démarche initiatique, ces voyages symboliques permettent une lente et profonde transformation du marcheur, invité à arpenter sans cesse de nouvelles voies.

Le visiteur explore alors ces chemins de la franc-maçonnerie, entre Orient et Occident, du siècle des Lumières à aujourd’hui. Un voyage dans le monde de la franc-maçonnerie pour admirer et comprendre le ressort de l’engagement maçonnique à travers l’imaginaire mais aussi l’histoire des loges vosgiennes.

Origines et symboles

Les premiers pas dans cette exposition nous amènent aux origines de la franc-maçonnerie. Au Moyen Âge, comme pour tous les métiers, les maçons ont cherché dans la Bible des éléments en lien avec leur activité pouvant leur servir de modèle. En 1723, les Constitutions d’Anderson (considérées comme l’un des textes fondateurs de la franc-maçonnerie moderne) apportent des innovations capitales : elles assurent aux francs-maçons la liberté de conscience. La franc-maçonnerie s’implante en France vers 1725 dans l’ambiance libérale et anglophile de la Régence. D’abord accueillie comme une mode par l’aristocratie, elle s’étend rapidement à la bourgeoisie et s’enracine durablement dans la société d’Ancien Régime.

Puis, l’exposition s’attarde sur les symboles. Les outils du maçon ont tous un sens allégorique : l’équerre symbolise la droiture ; le compas, la mesure ; le maillet, la force… Ces emblemata vont prendre une dimension ésotérique. L’art de bâtir n’est alors plus considéré comme une simple activité technique, mais comme une tâche ayant aussi un caractère philosophique, qui doit mobiliser l’ensemble des connaissances humaines.

Profonde réforme de la société française

Le voyage au cœur du monde de la franc-maçonnerie se poursuit au XVIIIe siècle où elle se présente véritablement comme une société initiatique. L’initiation vise à ouvrir la conscience à une réalité plus subtile et plus profonde que celle que nous percevons dans notre vie quotidienne.

Sous la IIIe République en France, la plupart des grandes figures politiques comme Gambetta, Jules Simon ou Jules Ferry appartiennent à la franc-maçonnerie. Pour eux, l’école, le suffrage universel et la science sont les clefs du progrès. Les francs-maçons vont conduire à une profonde réforme de la société française qui transforme en quelques années un pays rural et conservateur en une démocratie moderne.

Enfin la visite se termine avec l’histoire de la franc-maçonnerie dans les Vosges. Cette exposition, présentée en partenariat avec les Imaginales Maçonniques & Esotériques, la ville d’Épinal, la société d’Emulation des Vosges et le musée de la franc-maçonnerie, sera visible jusqu’au 28 août.

Infos : Musée départemental d’art ancien et contemporain • 03 29 82 20 33 • musee-mdaac@vosges.fr • facebook.com/Museedepartemental • vosges.fr

Publi-reportage • Photo © MDAAC Epinal, L'Oeil Creatif, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire