Consultez les derniers articles
Longue vie à Gare à l’Art !

Après le succès de son premier weekend, le salon Gare à l’Art revient les 16 et 17 décembre pour présenter de nouveaux artisans-créateurs.

Il avait manqué aux habitués. La 12e édition du salon Gare à l’Art a démarré sur les chapeaux de roue les 2 et 3 décembre derniers, après une année d’interruption. « La clientèle nous demandait quand reprenait Gare à l’Art, il y avait une véritable attente ! » confie Claudine Henry des Tatas Fringueuses. C’est le Collectif Métiers d’art Métropole, créé en mars dernier et regroupant les artisans des Zinzolines, d’Helmut et Petula, des Tatas Fringueuses et des Artisans d’Art Français, qui a décidé de réorganiser ce rendez-vous devenu incontournable. « La ville de Nancy tenait aussi à cette manifestation qui s’inscrit dans les festivités de Saint-Nicolas. Ils sont partenaires de l’évènement et nous prêtent la superbe galerie Thermal ! C’est un véritable soutien. »

Vingt-cinq artisans d’art ont exposé leurs créations lors du premier weekend. Les 16 et 17 décembre prochains, ce sera au tour de vingt-six autres créateurs de venir présenter leurs plus belles pièces. « Les artisans sont friands de ce genre de salon qui est une superbe vitrine pour les fêtes de fin d’année » souligne Claudine Henry.

Cadeaux authentiques

Gare à l’Art, véritable marché de noël version artisanat d’art, s’adresse à ceux qui recherchent des cadeaux orignaux, authentiques et « faits maison ». Céramiques, bijoux, mode, accessoires, poteries… Parmi 70 candidatures, le collectif Métiers d’art Métropole a retenu une cinquantaine d’artistes, répartis sur les deux weekends, « pour donner la chance à des artisans différents, venus de toute la région Grand Est ». Par exemple, Philippe Linglet, l’Ardennais qui se cache sous la marque Augustine Métro, sera de retour à Nancy pour y présenter sa nouvelle collection de vêtements pour enfants. « Il commence à être connu ici, il y a une demande de la part des clients de le retrouver ! » Dans cette même spécialité, ça sera une première pour Nathalie Blaise (Tralalère) qui conçoit des accessoires et des vêtements pour enfants dans des cotons biologiques à des prix abordables.

Une première également pour Emmanuelle Jourdois, jeune créatrice, qui travaille la céramique sur des bijoux et sur des objets de décoration. « L’originalité de ce deuxième weekend est que l’on retrouve des bijoux plus précieux avec le travail de l’argent et de la pierre par exemple, notamment avec l’artiste Evelyne Thierry qui vient d’Epinal » souligne Claudine Henry. Les visiteurs auront aussi un large choix en matière de décoration de table, de vêtements adultes, de sacs et même de jouets en bois.

Soutenue par la région Grand Est, cette 12e édition de Gare à l’Art s’est déjà révélée être un succès et espère accueillir autant voire plus de curieux à la galerie Thermal avant de déménager dans un autre lieu l’année prochaine !

Galerie Thermal, rue du Sergent Blandan à Nancy. De 10h à 19h. Entrée libre. Renseignements : 06 03 52 37 03

Publi-reportage • Photos © Anne Campiche, Marianne Succord, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire