Consultez les derniers articles
Le Clou’s up fait sa rentrée !

François Barthélémy aime rire et faire rire. Le 13 octobre prochain, il sera aux commandes de la soirée de rentrée du Clou’s up à la MJC Pichon.

On le repère grâce à son nœud papillon rouge. Mais aussi grâce à son humour décapant et son aisance naturelle. François Barthélémy a eu l’idée du Clou’s up il y a maintenant 5 ans. Le concept ? Une scène ouverte où huit humoristes présentent leurs sketchs, d’une durée de 8 minutes maximum. Le public vote en fin de soirée pour son « Clou de cœur ». « Chacun est libre de participer. Nous ne faisons aucune sélection sur texte avant » explique François Barthélémy. Depuis 2013, le Clou’s up a vu près de 90 humoristes fouler la scène avec un objectif : faire rire. François Barthélémy endosse donc le rôle du maître de cérémonie détonnant tandis que son compère Bertrand Hance, un « cuisinier-improcomédien », sublime les papilles du public avec une pause culinaire rayonnante et atypique ! « Cette année, on va programmer des animations en plus. Des artistes locaux viendront exposer leurs créations, il y aura de la musique… on fait évoluer le concept ! » poursuit-il.

Pour cette saison 2017-2018, quatre Clou’s up sont programmés à la MJC Pichon et le cinquième se transforme en tremplin, « Le gros clou », où les 4 « Clous de cœur » de l’année ainsi que 4 autres humoristes (sélectionnés sur audition) jouent devant un jury de professionnels. « L’enjeu y est un peu plus grand avec des lots à la clé. Et en plus, on propose un accompagnement de mise en scène en amont pour monter les sketchs. » Une soirée qui clôt avec panache une saison riche en humour, en personnages et en petites histoires dans lesquelles chacun se reconnait. « Je suis content car le Clou’s up continue dans un esprit libre. Le public ne sait pas vraiment ce qu’il vient voir, c’est le principe d’une scène ouverte. C’est parfois surprenant mais le public est toujours bienveillant envers les humoristes ! »

« J’aime le rire de l’instant »

Avec son association « Scène de rire », François Barthélémy porte plusieurs projets. Animateur et comédien, il est aussi improvisateur. « J’ai commencé l’impro à 12 ans. J’aime la spontanéité, le rire de l’instant. » Ainsi, il a monté le duo « Brutes » avec Bertrand Hance où ils trouvent un vieux grimoire dans un grenier. Au public de choisir la catégorie dans laquelle il veut embarquer les deux jeunes humoristes… « L’improvisation, c’est beaucoup de travail. On fait des exercices pour développer l’imaginaire, la répartie, la construction des histoires… Il faut écouter, accepter ce que l’autre nous propose et souvent, mettre en valeur notre coéquipier. » François y voit là une pratique salvatrice et très utile pour le développement personnel. « Avec l’impro, on arrive plus facilement à s’adapter, même dans la vie de tous les jours. C’est interactif, le public aime ça ! »

Cette année, François Barthélémy anime un atelier, « le Labo du clou », pour travailler en groupe les sketchs, les mises en scènes et les textes de chacun. En plus, il propose des plateaux d’humoristes aux communes et aux mairies : « L’idée est d’avoir un vivier de personnes autour du rire et pouvoir proposer aux institutions différentes choses. » Et puisqu’il n’est jamais à court d’idées, l’humoriste prépare son propre spectacle de « sketch up » où il alternera entre scènes de la vie quotidienne et personnages en tous genres. Rendez-vous en 2018 pour découvrir ce talent qui fait rire et qui ravit, pour qui « la modestie reste la principale qualité d’un bon humoriste ».

Tarifs : de 10 à 12.5 €, gratuit – 12 ans. Préventes : mjcpichon.com

Photos © L-photographie, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire