Consultez les derniers articles
La Garde Républicaine entre en scène

Une production évènementielle et exceptionnelle en Lorraine ! 130 chevaux, 12 motos, 160 cavaliers et motocyclistes sur 1 200 m² d’espace scénique pour 2 heures de spectacle exceptionnel !

C’est au grand complet que la Garde Républicaine investit le Château de Thillombois les 18 ,19 et 20 septembre prochain, une occasion unique d’assister à un spectacle équestre de haut niveau. Dernière unité montée de l’Armée française, le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine s’attache à perpétuer les traditions de l’équitation militaire. Véritable école d’ordre serré à cheval, il illustre le panache et la rigueur des régiments montés d’antan. La fanfare sera dans sa formation égale à celle du 14 juillet sur les Champs Elysées et pour la première fois dans l’Est de la France, le régiment de cavalerie sera accompagné d’une partie de l’escadron motocycliste pour produire un évènement encore plus grand et dans une nouvelle programmation. L’escadron motocycliste du 1er régiment d’infanterie dévoilera l’ensemble de ses capacités d’adresse et d’aptitude au pilotage : le carrousel mixte, associant cavaliers et motocyclistes sur une même piste. Une présence qui ne pourra que rehausser et magnifier un spectacle haut en couleur où les figures se succéderont à un rythme exceptionnel. Le château de Thillombois se situe à mi­-chemin entre Bar-­le-­Duc et Verdun sur la départementale 21. Connaissance de la Meuse met tout en œuvre pour faciliter le stationnement aux abords du site, une attention particulière a été réservée aux personnes à mobilité réduite.

1ère partie donnée par le Pôle Equestre de Belleray (EPL Agro de la Meuse) : présentation d’un spectacle « les 2 000 ans du cheval en Meuse ».

Infos pratiques : Les 18 et 19 septembre à 20h45, le 20 septembre à 15h.

Tarifs lecteurs Lorraine Magazine > Adulte : 17€, Etudiant : 15€,  Jeune (de 7 à 15 ans) : 12€, gratuit pour les moins de 7 ans. Site : chateau-thillombois.com

Publi-reportage



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire